Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Garde à vue prolongée pour le gendarme qui a tué un automobiliste en fuite sur l'A9 à Gallargues

vendredi 31 août 2018 à 3:25 - Mis à jour le vendredi 31 août 2018 à 17:49 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Garde à vue prolongée pour le gendarme qui a tué un automobiliste en fuite sur l'A 9 à hauteur de Gallargues-le-Montueux. Le Nîmois, âgé de 42 ans, est à l'origine de deux accidents avec délit de fuite au Grau-du-Roi et à Aigues-Mortes.

Le Tribunal de grande instance de Nîmes.
Le Tribunal de grande instance de Nîmes. - Ludovic Labastrou

Gallargues-le-Montueux, France

Les faits se déroulent ce jeudi en tout début de soirée. Le quadragénaire, habitant à Nîmes et très défavorablement connu des services, percute deux voitures sur le parking de l'Espiguette au Grau-du-Roi. Une vive altercation l'oppose à la police municipale venue sur place. Il menace même de mort un fonctionnaire avant de prendre la fuite. La gendarmerie dispose un barrage à Aigues-Mortes. Sa toyota n'y passera pas mais un autre conducteur signale qu'il a été lui aussi percuté par le véhicule en fuite.

Malgré les injonctions l'homme ne s’arrête pas 

Sa course folle s’arrête sur l'autoroute. Le Nîmois arrive à la barrière de péage de Gallargues-le-Montueux. Deux gendarmes qui tiennent un barrage lui font signe à plusieurs reprises de s’arrêter. Il n'obtempère pas. Dans le couloir du péage il tente de poursuivre sa route. Un des deux gendarmes qui se trouve sur le coté de la voiture fait alors feu. Le conducteur en fuite grièvement blessé meurt peu de temps après. 

Garde à vue prolongée pour le gendarme

La garde à vue du gendarme a été prolongée. Des auditions et des investigations complémentaires qui devraient permettre de tirer au clair les circonstances de l’ouverture du feu. L’enquête a été confiée à la section de recherches (SR) de Nîmes, une enquête en interne a également été ouverte par l’inspection technique de la gendarmerie.