Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En grève de la faim, un Aveyronnais en prison à Bali appelle le président Macron à l’aide

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

TÉMOIGNAGE FRANCE BLEU - Depuis sa cellule en Indonésie, l’Aveyronnais Mathias Échène raconte la grève de la faim qu'il mène depuis 45 jours et sa santé qui se dégrade. Il en appelle "à l'humanité" du président Macron et demande à être rapatrié. Dans le même temps, ses soutiens à Rodez s'organisent.

Mathias Échène en grève de la faim depuis 45 jours.
Mathias Échène en grève de la faim depuis 45 jours. - M.E

Rodez, France

Quarante-cinq jours de grève de la faim, 656 jours en prison soit 22 mois. C'est en trois chiffres le calvaire vécu par un Aveyronnais. Un homme détenu en Indonésie pour un différend commercial. Mathias Échène a été arrêté en septembre 2017. Il a participé à un programme de construction de villas haut-de-gamme à Bali, et ses associés chinois l'accusent de fraude. Interpol a lancé à Hong-Kong une fiche pour demander son arrestation. Mais depuis l'homme d'affaires aveyronnais crie son innocence. 

Interview depuis sa prison en Indonésie de Mathias Échène

Son innocence a été en partie en reconnue le 26 mars dernier. La cour d'appel de Paris a ce jour-là estimé que la procédure indonésienne n'avait pas respecté de jugement contradictoire. L'ancien trader espérait une libération après ce jugement. Mais non... C'est pour cela que le 1er avril il a lancé une grève de la faim.  

"Cette fiche Interpol est grotesque" 

45 jours, sans manger donc. Et aujourd'hui, depuis sa prison indonésienne, Mathias Échène en appel au gouvernement français et surtout au président Macron.  "Je ne suis là pour rien. Je suis là pour un conflit commercial qui n’est même pas considéré comment étant de ma faute en France. Mr Macron et Mr Le Drian doivent faire valoir aux autorités indonésiennes que ça suffit. Que cette fiche Interpol est grotesque. Alors bien sûr, j’en appelle au président Macron. J’en appelle à son humanité, son sens du droit international et son sens du respect des citoyens français."   

Les photos prises par Mathias qui montrent la promiscuité dans sa prison en Indonésie.  - Aucun(e)
Les photos prises par Mathias qui montrent la promiscuité dans sa prison en Indonésie. - DR ME

Et attendant l’état de santé de l’Aveyronnais se dégrade. "J’ai de plus en plus de mal à me lever. J’ai eu de plus en plus de syncopes. J’ai des troubles de la vision. Je reste le plus souvent possible dans ma cellule. Je sens bien que je suis aux limites."    

Mathias Échène qui est très connu à Rodez. C'est lui qui devait racheter le palais épiscopal pour en faire un hôtel de luxe. Un projet qui n'a pu aboutir à cause de cette arrestation en Indonésie. 

"Là c'est sa vie qui est en jeu" 

Alors que le 1er avril, Mathias lançait une grève de la faim, ses sœurs Éléonore et Gabrielle ont décidé de médiatiser plus son combat en France. Une pétition. L'ouverture d'un local de soutien dans le centre-ville de Rodez. Un comité de soutien. Et Éléonore demande maintenant, elle aussi, de l'aide au président Macron. Notamment parce que son frère a perdu 16 kg et qu'il ne tiendra pas longtemps.

"L’urgence est humanitaire. On en est à point où on pense que seul le président Macron peut déclencher un rapatriement sanitaire. On a respecté le droit. Pas d’ingérence. Mais là, c’est sa vie qui est en jeu." Eléonore Échène ne peut supporter l'injustice faite à son frère. "Ce n’est pas possible que le droit ne soit pas respecté. C’est une incompréhension. C’est un cauchemar sans fin.

Éléonore devant le local ouvert il y a quelques jours dans le centre de Rodez.  - Radio France
Éléonore devant le local ouvert il y a quelques jours dans le centre de Rodez. © Radio France - SM

Un recours a également été déposé le 15 avril auprès des Nations-Unies pour détention arbitraire. L’ex homme d'affaires bénéficie aussi du soutien du député (LREM) de l’Aveyron Stéphane Mazars qui lui a rendu visite cet hiver en Indonésie.

Le Quai d'Orsay "très attentif" 

Le ministère des Affaires étrangères répond ce  jeudi à l'appel à l'aide de l'Aveyronnais et de sa famille. Il explique qu'il est "très attentif à la situation de Mathias Echène". Le ministère qui poursuit  : " Des visites consulaires lui sont très régulièrement rendues et nous sommes intervenus auprès des autorités indonésiennes pour que notre compatriote puisse accéder à des soins adaptés dans les meilleurs délais, compte tenu de la dégradation de son état de santé." Rien donc sur le fond du dossier sur des possibles négociations diplomatiques. Rien non plus sur un possible rapatriement sanitaire.