Faits divers – Justice

Un avion détourné sur Genève par son copilote

Par Marina Cabiten, France Bleu lundi 17 février 2014 à 9:42

Le copilote de ce vol éthiopien a affirmé "se sentir menacé" dans son pays
Le copilote de ce vol éthiopien a affirmé "se sentir menacé" dans son pays © Reuters

Lundi, un vol parti d'Addis-Abeba a été détourné jusqu'à Genève au lieu d'atterrir à Rome comme prévu. C'est le copilote qui a piraté l'avion de la compagnie Ethiopian Airlines pour demander l'asile politique à la Suisse. Il a été arrêté, les passagers et le reste de l'équipage vont bien.

Il a provoqué une énorme peur sur le vol ET702, en prenant les commandes de l'appareil éthiopien parti d'Addis-Abeba. Le copilote de cet avion a atterri à Genève au lieu de Rome, dans le but de fuir à jamais son pays. Il s'est rendu à la police suisse juste après l'atterrissage. Les passagers et les autres membres d'équipage sont sains et saufs.

Demande d'asile

Selon la police suisse, le copilote a demandé l'asile politique. Il a affirmé se sentir menacé dans son pays, l'Éthiopie. Profitant d'une pause du pilote, le copilote a pris le contrôle de l'avion et l'a dirigé vers l'aéroport international de Genève où l'appareil s'est posé à l'aube.

Il a ensuite quitté le cockpit au moyen d'une corde lancée par unedes fenêtres du poste de pilotage, avant de se livrer aux forcesde l'ordre.

Aucun blessé

A aucun moment les passagers et membres d'équipage n'ont étéen danger, le pirate de l'air n'était pas armé.D'après des médias éthiopiens, 193 passagers avaient embarqué à bord du Boeing d'Ethiopian Airlines, dont 140 ressortissants italiens. Ils ont pu quitter l'avion et sont montés à bord d'un car qui les attendait en bout de piste. Des policiers les ont pris en charge.