Faits divers – Justice

Crash d'un avion avec une équipe de football en Colombie : 75 morts, six rescapés

Par Géraldine Houdayer et Germain Arrigoni, France Bleu mardi 29 novembre 2016 à 8:00 Mis à jour le mardi 29 novembre 2016 à 18:15

Les joueurs de l'équipe brésilienne de Chapecoense lors de la demi-finale de la Copa Sudamericana le 23 novembre dernier
Les joueurs de l'équipe brésilienne de Chapecoense lors de la demi-finale de la Copa Sudamericana le 23 novembre dernier © AFP - NELSON ALMEIDA

L'accident d'avion survenu lundi soir en Colombie a fait 75 morts, selon un dernier bilan. Six survivants ont été retrouvés. L'avion, qui devait se poser à Medellin, avait à son bord 81 personnes dont l'équipe brésilienne de football Chapecoense. Un deuil national a été décrété au Brésil.

Un avion qui transportait notamment l'équipe brésilienne de football Chapecoense s'est écrasé, ce lundi soir, dans le centre de la Colombie près de la ville de Medellin, ont annoncé les autorités aéroportuaires.

L'Unité nationale de gestion de risques et catastrophes (UNGRD), qui avait d'abord fait état de "la mort de 76 personnes", ainsi que de "cinq blessés", a ensuite indiqué qu'un sixième rescapé, un footballeur, avait été retrouvé. "Le sauvetage d'un sixième survivant, le joueur Hélio Hermito Zampier Neto, qui est en train d'être évacué, est confirmé. La possibilité de trouver d'autres personnes en vie n'est pas écartée", a annoncé l'UNGRD, jetant ainsi un doute sur le dernier bilan de 75 morts.

Quatre joueurs de foot parmi les miraculés

Les rescapés sont quatre footballeurs du club brésilien de Chapecoense - Danilo, Jackson Follmann, Alan Ruschel et Hélio Hermito Zampier Neto - ainsi que deux membres d'équipage. Blessés, ils ont été transférés dans des hôpitaux du secteur. Les joueurs du club de football brésilien se rendaient à Medellin pour y affronter l'Atletico Nacional, dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana, sa première finale continentale.

Le directeur de l'Aviation civile, Alfredo Bocanegra, a précisé que parmi les passagers se trouvaient "22 footballeurs, 28 accompagnants et membres de l'équipe technique, 22 journalistes".

L'avion serait tombé en panne sèche

Les opérations de recherche étaient entravées par des mauvaises "conditions météorologiques", selon le maire de La Ceja. L'aéroport avait un peu plus tôt précisé qu'en raison de la "mauvaise visibilité", due à de fortes pluies, l'accès au site de l'accident n'était possible que par voie terrestre.

"Apparemment, l'avion est tombé en panne sèche", a indiqué à l'agence AFP Elkin Ospina, le maire de La Ceja, une commune voisine de La Union. D'après lui, les secours sont déjà sur place et les centres médicaux de la région se préparent à recevoir les blessés. L'Autorité de l'aéronautique civile a indiqué avoir mis en place un poste de commandement unifié à l'aéroport de Medellin pour gérer la situation.

Trois jours de deuil au Brésil, réactions du monde du foot

Le Brésil a décrété mardi un deuil national de trois jours après cette catastrophe aérienne. "Le président Michel Temer a décrété une période de deuil de trois jours", a indiqué la présidence sur Twitter, après que l'avion, qui était parti de Sao Paulo et avait fait une escale en Bolivie, s'est écrasé en Colombie.

Le monde du football a réagi mardi après cette tragédie. Pour le roi Pelé, "le football brésilien est en deuil".

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a évoqué "un jour très triste pour le football" a adressé ses "profondes condoléances" aux familles de victimes de l'accident.

En France, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, a déclaré dans un communiqué à l'AFP : "Nous sommes bouleversés par la terrible tragédie qui vient de frapper l'équipe brésilienne de Chapecoense, qui devait disputer le match aller de la finale de Coupe d'Amérique du Sud, en Colombie. La FFF, comme l'ensemble du football français, s'associe à la douleur des familles des victimes, et leur adresse ses plus sincères condoléances, ainsi qu'au club de Chapecoense et à la Confédération Brésilienne de Football."

Réaction également de la Ligue de football professionnel :

Le PSG et son entraîneur Unai Emery ont également fait part de leur tristesse.

  - Visactu
© Visactu

Partager sur :