Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un avocat interpelle le parquet de Pau au sujet d'une plainte de 2019 d'une détenue contre une surveillante

Par

L'avocat Frédéric Dutin espère bien avoir une réponse du parquet de Pau concernant une plainte déposée en 2019. Une détenue à la maison d'arrêt de Pau avait porté plainte contre une surveillante pour violences verbales.

Me Frédéric Dutin, avocat de la détenue qui a porté plainte contre une surveillante la maison d'arrêt de Pau en 2019 Me Frédéric Dutin, avocat de la détenue qui a porté plainte contre une surveillante la maison d'arrêt de Pau en 2019
Me Frédéric Dutin, avocat de la détenue qui a porté plainte contre une surveillante la maison d'arrêt de Pau en 2019 © Radio France - Marion Aquilina

Une plainte perdue dans les tuyaux ? Une détenue dépose plainte il y a deux ans contre une surveillante de la prison de Pau, pour des faits de violence verbale et depuis rien. Son avocat Me Frédéric Dutin a écrit plusieurs fois au parquet et au parquet général pour savoir où en était la plainte. On lui répond que "l'affaire est en cours d'enquête"; pour autant, la détenue n'a jamais été auditionnée. Et souvent : pas de réponse ou des réponses à côté du dossier. C'est pour cette raison que Me Dutin souhaite aujourd'hui médiatiser l'affaire pour obtenir une réponse du parquet de Pau.

Publicité
Logo France Bleu

Ce n'est pas l'affaire du siècle mais c'est une affaire de principe

Me Frédéric Dutin est l'avocat de l'ancienne détenue qui dit avoir été victime de violences verbales de la part de la surveillante à la maison d'arrêt de Pau. Pour lui, il y a un problème au niveau du parquet. C'est une affaire où l'avocat et sa cliente ont l'impression de marcher sur la tête. "Ce n'est pas l'affaire du siècle mais c'est une affaire de principe" dit l'avocat Me Dutin. Une détenue a déposé plainte contre une surveillante de la maison d'arrêt de Pau pour des violences verbales en août 2019. Depuis, elle n'a jamais été auditionnée. Son avocat envoie de nombreux courriers et e-mails. La plupart du temps, pas de réponse. Quand il y en a, on dirait qu'il y a eu un souci car le parquet répond que "l'affaire est en cours d'enquête" et que ça concerne un conflit avec une autre détenue. Donc rien à voir avec le dossier en question. 

Autre rebondissement : l'avocat apprend que la plainte est à Créteil puis revient à Pau et enfin repart au commissariat de Rennes. Sauf que personne n'est jamais allé à Rennes. Ni la détenue, ni la surveillante. Au bout de deux ans de situation ubuesque et de dialogue de sourds, l'avocat demande : "Que faut-il faire pour que j'aie une réponse claire dans ce dossier ? Soit ils sont incompétents, soit on ne veut pas nous dire." La procureure de Pau, Cécile Gensac, répond qu'elle n'a jamais reçu de plainte de Me Dutin sur cette affaire, et qu'elle attend d'en recevoir une pour que l'enquête puisse être réalisée rapidement.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu