Infos

Un bateau de plaisance coule dans une écluse près de Nancy

Par Esteban Pinel, France Bleu Sud Lorraine mardi 9 août 2016 à 18:18

Les pompiers au dessus de l'écluse 10 du canal. Le bateau repose à cinq mètres de fond.
Les pompiers au dessus de l'écluse 10 du canal. Le bateau repose à cinq mètres de fond. © Radio France - Esteban Pinel

Un bateau de plaisance a coulé dans l'écluse 10 du canal de la Marne au Rhin, mardi 9 août, au niveau de Fléville-devant-Nancy. Les trois passagers ont pu sauter à temps sur le quai mais la famille a perdu ses deux chats dans l'accident. Le trafic fluvial sera perturbé pendant quelques jours.

Un bateau de 15 mètres de long a coulé dans une écluse du canal de la Marne au Rhin, ce mardi, sur la commune de Fléville-devant-Nancy. En fin de matinée, une famille originaire de Pont-à-Mousson, vivant sur le bateau, pénètre dans l'écluse 10. Le capitaine amarre trop lâchement l'embarcation et s'approche trop près de la porte. Quand le barrage s'ouvre, le père de famille perd le contrôle.

Nous avons été entraînés et malheureusement, l'avant du bateau s'est coincé sous une traverse métallique de la porte. J'ai essayé de nous dégager avec le moteur, mais c'était trop tard."

L'eau monte et passe par dessus bord. L'avant est englouti. Le reste suit "en moins d'une minute". La famille a tout de même le temps de bondir sur le quai, contrairement à ses deux chats, qui se sont noyés. "Ma femme et son fils auront du mal à s'en remettre", confie le capitaine aux bord des larmes. Le plus jeune passager, âgé de 15 ans, s'est légèrement blessé au pied après avoir violemment frappé un arbre.

Des plongeurs inspectent l'écluse pour localiser précisément le bateau, en vue de son renflouement. De nombreux objets sont remontés à la surface. - Radio France
Des plongeurs inspectent l'écluse pour localiser précisément le bateau, en vue de son renflouement. De nombreux objets sont remontés à la surface. © Radio France - Esteban Pinel

Une vingtaine de pompiers ont été mobilisés. Parmi eux, trois plongeurs qui ont inspecté le petite péniche, pour préparer les opérations de renflouement. Voies navigables de France (VNF) prévoir un retour à la normale dans quelques jours. Ses services, aidés des pompiers, doivent d'abord "assécher l'écluse, puis la péniche, avant de remplir à nouveau le bassin et dégager le bateau", indique le lieutenant pompier Yannick Putino.

Le trafic est donc bloqué sur cette voie, empruntée chaque année par 200 à 300 bateaux. Mais VNF précise que les plaisanciers peuvent contourner cet obstacle en passant par la Moselle.

Partager sur :