Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un braqueur de station service interpellé deux mois après son braquage quasiment au même endroit

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Ce SDF de 25 ans a braqué avec un couteau la station-service Total de l'avenue Gustave André à Valence (Drôme) le 18 décembre dernier. Il a été reconnu et interpellé ce lundi 17 février, à quelques centaines de mètres seulement des lieux de son vol à main armé.

illustration. Commissariat de Valence
illustration. Commissariat de Valence © Radio France - Nathalie de Keyzer

Les policiers de Valence cherchaient ce SDF de 25 ans depuis le 18 décembre dernier. Ce jour là, armé d'un couteau, le jeune homme entre dans la station-service Total le long de l'avenue Gustave André près du cimetière de Valence. Il menace l'employé et se fait remettre le fond de caisse : entre 270 et 280 euros en liquide. Avant de s'enfuir à pied, il prend le temps de voler une bouteille de vodka dans les étagères de l’épicerie de la station. 

Interpellé à côté de la station braquée

Ce sont les enquêteurs du groupe de répression des atteintes aux personnes du commissariat de Valence  qui réussissent à l'identifier avec les images de vidéo-protection, mais le braqueur reste introuvable. Et pour cause, il s'est enfui à Lyon. Ces derniers jours il est revenu à Valence, imaginant sans doute que son braquage était oublié. Erreur. L'homme faisait l'objet d'une fiche de recherches et les policiers de la BAC ( Brigade Anti Criminalité) sont physionomistes. Ce sont eux qui le reconnaissent ce lundi vers 18 h rue Barnave, à quelques pas seulement de la station qu'il a braquée en décembre. 

Placé en garde à vue, le jeune homme a reconnu les faits. Pour expliquer son vol à main armé, il explique qu'il avait besoin d'argent pour régler une dette au quartier du Plan à Valence. Présenté au parquet de la Drôme ce mardi après-midi, il a été placé en détention provisoire en attedant son passage au tribunal en comparution immédiate le 20 février. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu