Faits divers – Justice

Suspecté de trafic de drogue, un Breton arrêté aux Etats-Unis alors qu'il se rendait à un concours de barbes

Par France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu vendredi 29 septembre 2017 à 12:20

Le suspect Gal Vallérius sur son compte Instagram.
Le suspect Gal Vallérius sur son compte Instagram. - Capture d'écran Instagram.

Une histoire incroyable : ce Breton est soupçonné d'être un spécialiste de la revente de drogue via le dark web, cette partie d'Internet réservée aux initiés. Détail piquant : il s'est fait arrêter fin août en se rendant aux Etats-Unis à un concours... de barbes !

Des perquisitions ont eu lieu, à la mi-septembre, à Plusquellec, un village de moins de 600 habitants dans les Côtes-d'Armor, après l'arrestation par les autorités américaines de l'un de ses habitants. Il est accusé d'être un baron de la drogue sévissant sur le dark web.

Les policiers de la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Rennes sont notamment venus perquisitionner l’un des trois domiciles costarmoricains d’un certain Gal Vallerius. Ils ont saisi 50.000 euros et des stupéfiants.

Dans le viseur des autorités américaines

Ce Français, âgé de 38 ans, a été interpellé le 31 août dernier, à l'aéroport international d'Atlanta, aux États-Unis, alors qu'il se rendait au Texas afin d'y participer à un concours de la plus belle barbe du monde. Sa femme, qui voyageait avec lui, a été immédiatement expulsée du territoire américain. Selon une source policière jointe par franceinfo:, son épouse, de nationalité israélienne, n'a pas été interpellée dans le cadre de cette enquête.

Mais l'homme à la barbe rousse lui était bien dans le viseur des autorités américaines depuis plusieurs mois. Elles le soupçonnaient d'être, sous le pseudo d'Oxymonster, l'un des principaux administrateurs et modérateurs d'un forum du "dark web", Dream Market, un site permettant le commerce illégal de drogue. En d'autres termes, les autorités américaines l'avaient identifié comme étant un baron mondial de la drogue sévissant sur le web profond.

500.000 dollars de bitcoins

Lors de son arrestation, le contenu de son ordinateur portable a confirmé que Gal Vallerius était bien le détenteur du pseudo Oxymonster, selon les autorités américaines. Les enquêteurs ont également trouvé, sur son ordinateur portable, le navigateur Tor, qui permet d'accéder au "darknet", et l'équivalent de 500.000 dollars en bitcoins, une monnaie virtuelle.

C'est justement en traçant ces bitcoins que les enquêteurs américains étaient parvenus à trouver la véritable identité d'"OxyMonster". En vérifiant plus de 70 transactions, ils avaient fini par remonter la piste, notamment grâce au site qui permet d'échanger ces bitcoins virtuels en argent bien réel.

Longue barbe très soignée

OxyMonster indiquait opérer depuis la France, et les enquêteurs américains ont ensuite réussi à trouver ses pseudos sur Twitter et Instagram. Des comptes sur lesquels il était cette fois tout sauf discret, postant notamment de nombreuses photos de sa longue barbe très soignée.

Surtout, il y révélait sa véritable identité, Gal Vallerius, et sa véritable localisation, en Bretagne. Mais c'est en se rendant pour la première fois aux États-Unis, pour participer à ce concours de la plus belle barbe du monde, que Gal Vallerius s'est jeté dans la gueule du loup.