Faits divers – Justice

Un britannique poursuivi pour abus de biens sociaux à Sainte-Feyre

Par Fanny Beaurel, France Bleu Creuse jeudi 24 septembre 2015 à 16:44

Justice (image d'illustration)
Justice (image d'illustration) © Max PPP - Bruno Couderc

Un britannique comparaissait ce jeudi matin devant le tribunal correctionnel de Guéret pour avoir détourné de sa société entre 10 et 18.000 euros à des fins personnelles. Il exploite avec un vieux couple d'amis l'étang de Cherpont à Sainte-Feyre.

Il ne parle pas un mot de français. Cela fait pourtant trois ans que cet homme de 56 ans est arrivé à Sainte-Feyre. Il a rejoint ici un vieux couple d'amis avec qui il a acheté l'étang de Cherpont en 2010. Ce plan d'eau de 20 hectares attire des britanniques amateurs de pêche à la carpe.  A son arrivée, l'entreprise marche plutôt bien mais l'amitié vieille de 30 ans va très vite tourner au vinaigre. Les associés l'accusent, comme le ministère public d'ailleurs, de s'être tout simplement servi dans la caisse. Il se serait verser, sans aucune décision du conseil d'administration, un salaire de 280 euros pendant près d'un an et de 1000 euros pendant les cinq mois qui ont suivi sans parler d'achats personnels. Selon les parties, la somme détournée oscille entre 10 000 et 18 000 euros. Le comptable a eu beau lui demander de régulariser, rien n'a changé.

"Il sait très bien qu'il n'a pas le droit" - Sébastien Farges, procureur de la république de Guéret

A la barre, le prévenu explique qu'en tant que président il pensait en avoir l'autorisation. "Faux" répond le procureur de la république, "il sait très bien qu'il n'a pas le droit".  Sébastien Farges requiert trois mois de prison avec sursis, 8000 euros d'amende et une interdiction totale de gérer une entreprise pendant 2 ans. Le jugement sera rendu le 5 novembre mais l'affaire pourrait ne pas en rester là puisque de son propre aveu, il continue d'utiliser la carte de la société à des fins personnelles.