Faits divers – Justice

Un bureau de tabac braqué à Issoudun

Par Marie-Audrey Lavaud, France Bleu Berry jeudi 12 octobre 2017 à 17:16 Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017 à 17:19

Le "Bel Air" victime d'un braquage jeudi matin à 7 h 30
Le "Bel Air" victime d'un braquage jeudi matin à 7 h 30 - © Capture d’écran Google street view

La gérante du bureau de tabac de l'avenue Charles de Gaulle à Issoudun a été victime d'un vol à main armée ce jeudi matin. L'alarme déclenchée très vite a fait fuir le ravisseur. La gendarmerie lance un appel à témoins.

La gérante de bureau de tabac "Bel Air" au 60 avenue Charles de Gaulle à Issoudun avait ouvert depuis une demi-heure ce jeudi matin quand un homme cagoulé a fait irruption. Il était 7 h 30 et il y avait déjà de nombreux clients dans le commerce. La gérante confie que ça ne désemplit pas le matin " j'avais déjà servi un client par minute, quand le malfaiteur est entré". Virginie Lebois se trouvait alors près de la porte de la réserve, ce qui lui a permis de déclencher l'alarme très rapidement. L'homme cagoulé armé d'un gourdin, type batte de Baseball artisanale, lui a ordonné de lui remettre la caisse. La gérante tremblante a malgré tout réussi à garder son sang froid en appuyant rapidement sur l'alarme et en allant se cacher. Le braqueur a tout juste eu le temps de dérober deux à trois boites de tabac à rouler. Il s'est alors enfui à pied avec ses complices car il n'était probablement pas seul. Un groupe de quatre à cinq hommes, l'attendait à l'extérieur selon des témoins. Ils ont tous pris la fuite coursés par des clients qui arrivaient.

La gendarmerie lance un appel à témoins

La gendarmerie de l'Indre a déployé très vite plusieurs de ses brigades : territoriales, motorisées et sa cellule d'investigation. Les fuyards n'ont toujours pas été retrouvés. Le préjudice ne dépasserait pas les 100 euros. Un appel à témoin a été lancé par la gendarmerie. L'homme mesurerait 1 m 70, il était vêtu de noir. Si vous avez des renseignements, vous pouvez appeler au 02.54.03.53.20 ou composez le 17.

La gérante âgée de 47 ans tient ce bureau de tabac depuis 4 ans. Il y a trois ans, elle a déjà été victime d'un braquage, plus grave cette fois car le malfaiteur était armé. Il était alors reparti avec la caisse et une grande partie du stocks de cigarettes, cette fois le soir à la fermeture du commerce.