Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un bus coincé sur la voie ferrée en Gironde : le conducteur du train évite le drame

-
Par , France Bleu Gironde

Le conducteur d'un bus qui transportait des lycéens a mal jugé la place qu'il avait pour traverser un passage à niveau ce mardi matin. Le TER a pu effectuer un arrêt d'urgence. Le conducteur du bus a été mis à pied et risque le licenciement.

Sainte-Eulalie (carte de situation)
Sainte-Eulalie (carte de situation) © Radio France - O.F

Sainte-Eulalie, France

On est passé tout près d'un grave accident ce mardi matin à Sainte-Eulalie au nord de Bordeaux. Un bus s'est retrouvé bloqué sur la voie ferrée. Il a tenté de franchir un passage à niveau alors que la route était embouteillée, un feu rouge se trouvant une centaine de mètres plus loin. La voiture devant lui a pu passer, mais lui n'avait pas l'espace suffisant pour franchir la voie. Il s'est donc arrêté, les derniers 50 centimètres du véhicule encore sur la voie ferrée. Le conducteur a pensé que la route allait se dégager, sauf que, quelques instants plus tard, le signal d'abaissement des barrières s'est mis à clignoter.

Un moment de panique dans le bus

A l'intérieur du bus se trouvaient des lycéens, sur le chemin de l'école. La ligne de bus 301 relie Libourne à Lormont. Le conducteur a fait venir les élèves vers l'avant du véhicule. En revanche, il n'a pas ouvert les portes pour leur permettre de sortir. Il a également tenté d'avancer en s'appuyant sur le pare-choc de la voiture qui le précédait. Finalement, c'est le conducteur du train qui a évité l'accident. Il a actionné son signal d'urgence. Il a ainsi pu stopper son train juste avant de venir percuter le bus.

Procédure disciplinaire

Le bus opérait sous la marque Citram pour le compte de l'entreprise Transdev. "Ce type de situation est bien expliqué aux conducteurs lorsqu'ils passent leur permis, explique Nicolas Raud, le directeur de Transdev. Nous avons d'ailleurs fait un rappel de formation sur ce point en 2018. Le conducteur a mal estimé l'espace qu'il avait pour passer". Le conducteur en cause travaille depuis trois ans pour Transdev. Il a été mis à pied à titre conservatoire en attendant les résultats de l'enquête. Une procédure disciplinaire est lancée qui peut aller jusqu'au licenciement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu