Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Hauts-de-Seine : un bus de la RATP et un gymnase incendiés à Nanterre

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

La nuit du lundi 13 au mardi 14 juillet a été agitée en région parisienne, surtout à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, où un bus de la RATP et un gymnase ont été incendiés. Il n'y a que des dégâts matériels.

Les pompiers ont eu une nuit agitée en petite couronne.
Les pompiers ont eu une nuit agitée en petite couronne. © Maxppp - Jean-François Frey

Les pompiers ont été fortement mobilisés, dans la nuit de ce lundi 13 à mardi 14 juillet, à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Plusieurs incendies ont été recensés. Le premier, avenue Pablo Picasso, où un bus de la ligne 159 de la RATP a entièrement brûlé, victime de projectiles lancés par plusieurs personnes. Le chauffeur a pu s'extraire de son bus à temps et n'est pas blessé.

Un autre incendie quelques heures plus tard

Le deuxième incendie s'est produit aux alentours de 2 heures du matin. Un gymnase de la ville, situé rue Morelly, était en flammes

Selon la mairie, un groupe de jeunes a lancé des feux d'artifice dans le secteur. L'un des feux d'artifice a provoqué des flammes sur une bâche située sur le toit du gymnase. Le feu s'est ensuite propagé au bâtiment ravagé par les flammes. La mairie précise enfin que les jeunes ne voulaient pas mettre le feu au gymnase. 

"L’utilisation de feux d’artifice sauvages, mortiers et autres engins incendiaires qui s’est malheureusement banalisée chaque 14 juillet, a eu de graves conséquences la nuit dernière dans deux quartiers de Nanterre, explique Patrick Jarry, le maire PCF dans un communiqué. Au Vieux-Pont, selon les premiers éléments d’information qui m’ont été communiqués et restent à confirmer, des tirs de feux d’artifice avec des mortiers ont enflammé une bâche d’étanchéité qui avait été posée sur la toiture du gymnase Langevin. Les flammes se sont propagées à l’ensemble de l’édifice et l’ont entièrement détruit". Les pompiers sont intervenus pour éteindre le feu. Il n'y a, là aussi, que des dégâts matériels.

La ville porte plainte

Ce gymnase devait être conservé encore pendant trois ans, le temps d'en reconstruire un neuf dans le même secteur. La ville espérait ainsi maintenir les activités sportives dans ce quartier, notamment pour les scolaires. 

Le Maire de Nanterre annonce que la ville va porter plainte "pour _destruction d’un bien public_, et demande que tous les moyens d’enquête soient mobilisés pour retrouver les auteurs de ces actes".

Patrick Jarry condamne également l'incendie du bus. "Je veux adresser tout mon soutien au chauffeur du bus qui a dû faire face à cet acte criminel, dont la principale conséquence sera de pénaliser les habitants du quartier utilisateurs de ce transport public". L'édile demande au préfet de police de mettre à la disposition du commissariat de Nanterre tous les moyens d’enquête pour retrouver les auteurs de ces actes.

Des feux de voiture ailleurs dans la région

La nuit a aussi été agitée à Drancy ou encore à Pantin, en Seine-Saint-Denis, où les pompiers recensent des feux de voiture. A Pantin, des véhicules ont été incendiés dans une concession automobile, située avenue Jean-Lolive, confirme une source policière à France Bleu Paris. Aucun blessé n'est à déplorer, la façade du garage est "légèrement noircie". L'origine du feu reste inconnue.

"Il y en a d'autres aussi ailleurs, la liste est longue, comme chaque soir du 13 juillet", confirment les pompiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess