Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un bus transportant des migrants intercepté au péage Bénesse-Maremne

Dix-neuf migrants en situation irrégulière ont été retenus dans différentes Gendarmerie des Landes ce lundi. Ils étaient partis de Bayonne, le matin même, dans un bus longue-distance.

Les douaniers ont contrôlé le bus au péage de Bénesse Maremne.
Les douaniers ont contrôlé le bus au péage de Bénesse Maremne. © Maxppp - Michael Esdourrubailh

Bayonne, France

Le car de la compagnie Flixbus a été intercepté par les Douaniers, lors d'un contrôle au péage de Bénesse-Maremne, dans les Landes, en fin de matinée, ce lundi. Ils ont demandé les papiers des passagers, les titres de séjour de certains et il s'est avéré que dix-neufs personnes étaient en situation irrégulière. 

Ces hommes, tous majeurs - qui souhaitaient rejoindre Paris - ont alors été conduits dans différentes casernes landaises, notamment à Castets, Pontonx sur l'Adour et Capbreton. Trois avocats du barreau de Dax ont été appelés pour les assister. Un bénévole de la Cimade des Landes était aussi sur-place.  

A la fin de ces retenues pour vérification du droit au séjour, ce mardi, c'est le Préfet des Landes qui tranchera. En fonction des dossiers, il pourrait décider de mesures d'éloignement. Dans ce cas-là les migrants seront immédiatement raccompagnés à la frontière espagnole, à Biriatou. Mais il pourrait aussi se prononcer en faveur de placements dans des centres de rétention. 

Ces nouvelles retenues de migrants interviennent au lendemain de l'arrestation de deux jeunes sans-papiers au Pays Basque. Dimanche soir, deux jeunes ivoiriens - hébergés depuis onze mois par un habitant d'Hasparren - ont été retenus pendant quelques heures dans la caserne de la commune. Alassane, 27 ans et Mamadou 21 ans, sont maintenant sous le coup d'une obligation de quitter la France et font l'objet d'une assignation à résidence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu