Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un cadavre dans le coffre d'une voiture : la thèse du suicide privilégiée

mardi 18 août 2015 à 18:47 Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan

Le corps d'un homme a été retrouvé dans le coffre d'une voiture lundi soir à La Montagne, une commune de l'agglomération nantaise. La victime se serait enfermée elle-même dans le coffre, il pourrait s'agir d'un suicide car l'homme était dépressif.

La Montagne : la rue où a été retrouvé un cadavre dans un coffre
La Montagne : la rue où a été retrouvé un cadavre dans un coffre © Google street view

C'est une odeur pestilentielle qui a intrigué des enfants lundi soir alors qu'ils jouaient dans la rue de la mairie à La Montagne, commune de 6000 habitants dans l'agglomération de Nantes. L'odeur provient d'un véhicule garé devant l'entrée du parc municipal, une Audi A3 immatriculée au Portugal. Une fois sur place, les pompiers remarquent l'absence de plage arrière dans la voiture et ils aperçoivent à travers la vitre un corps allongé dans le coffre . Ils découvrent alors le cadavre en décomposition d'un homme d'une soixantaine d'années, il était porté disparu depuis le mois de juillet. A côté du corps, les gendarmes retrouvent des boites de médicaments , l'autopsie dira si une forte absorption est à l'origine de la mort.

L'homme travaillait dans une entreprise à proximité

La voiture dans laquelle a été retrouvé le cadavre appartient à la victime, décrit comme dépressif et n'ayant pas supporté une rupture amoureuse. Il ne vivait pas dans la commune mais il travaillait sur un chantier tout proche du lieu de la découverte. Les enquêteurs cherchent à éclaircir certains points. Se suicider dans le coffre de sa voiture reste inhabituel explique un sous-officier, par ailleurs les gendarmes s'étonnent que la forte odeur qui se dégageaient du véhicule n'ait inquiété personne dans cette rue très passante.