Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un cambrioleur condamné à 10 mois de prison pour vol dans une imprimerie et plusieurs caves de Panazol

-
Par , France Bleu Limousin

Un homme de 19 ans a été condamné à dix ans de prison ce jeudi. Il a été reconnu coupable d'un quinzaine de vols à Panazol cette semaine. Ce cambrioleur multirécidiviste a notamment volé du matériel informatique dans une imprimerie, ainsi que des caves individuelles privées.

La police a interpellé l'homme le 17 novembre dernier
La police a interpellé l'homme le 17 novembre dernier

C'est un cambrioleur multirécidiviste qui a été interpellé par les policiers en cette fin de semaine. Mercredi après-midi, les forces de l'ordre sont appelées à Panazol pour un cambriolage signalé dans un entrepôt désaffecté de la commune. Il appartient à un imprimeur connu de Limoges. Les bureaux ont été visité et du mobilier, des materiels informatiques et photographiques sont manquants. 

Mais sur place, les enquêteurs trouvent plusieurs cadenas coupés n'appartenant pas à l'imprimerie. Or, quelques heures plus tard, des vols sont signalés dans les caves d'un immeuble Rue Basse à Panazol. Une quinzaine de caves ont été fracturées et les cadenas disparaissent. 

Un individu fortement soupçonné

Selon la police, des indices laissent à penser qu'un individu connu de leurs services aurait pu commettre ces méfaits. Un équipage de la Brigade anti-criminalité de Limoges se rend au domicile de suspect et l'interpelle. L'audition de ce jeune homme ainsi que les perquisitions réalisées chez lui permettent de confirmer l'intuition des policiers. Il reconnait les cambriolages des caves, de l'imprimerie et reconnaît même un autre vol sur un chantier rue Pierre Brossolette à Palais sur Vienne. Au total, 17 victimes sont identifiées. 

Après avoir passé une nuit en détention provisoire, il a été jugé en comparution immédiate ce jeudi. Il a été condamné à dix mois de prison dont six avec sursis. Il n'a pas fait l'objet d'un mandat de dépôt et a donc été laissé libre à l'issue de son procès. Il devra aussi réaliser 100 heures de travaux d'intérêt général. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess