Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un camion d'éboueurs cible de coups de feu à Eysines ce lundi matin, un blessé

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gironde, France Bleu

A la prise de poste des éboueurs de la Métropole de Bordeaux ce lundi matin, un camion a été la cible de plusieurs tirs. Une balle a traversé une portière et blessé un agent. Une quarantaine de caravanes des gens du voyage s'étaient installées sur le parking des agents de collecte depuis dimanche.

Un camion des éboueurs de Bordeaux Métropole troué par un impact de balle. Eysines, le 4 janvier 2020
Un camion des éboueurs de Bordeaux Métropole troué par un impact de balle. Eysines, le 4 janvier 2020 - Sylvain Verney, du syndicat Force ouvrière Bordeaux Métropole (document remis)

Situation très tendue ce 4 janvier à Eysines, à proximité du dépôt des bennes de collectes des ordures ménagères installé sur la commune. Une quarantaine de caravanes de gens du voyage ont investi le parking des agents de collecte, le 3 janvier dans l'après-midi. Les efforts déployés par la commune pour les convaincre de quitter les lieux sont restés vains. Et ce lundi matin 4 janvier, à la prise de poste des éboueurs, la tension est encore montée d'un cran. 

Certains agents de propreté ont klaxonné en passant. Et un camion a été la cible de plusieurs coups de feu. Une balle a traversé la portière et blessé au mollet un agent, âgé de 51 ans. L'homme a été évacué vers le CHU Pellegrin à Bordeaux. Ses jours ne sont pas en danger mais il est encore sous le choc. 

Droit de retrait

La maire d'Eysines, Christine Bost, s'est rendue immédiatement sur place en apprenant la nouvelle. "Tout le monde est interdit, c'est vraiment hallucinant que des agents de service public se retrouvent en très grand danger", regrette l'élue sur France Bleu Gironde. "Je suis en colère, émue et troublée parce que les gars n'ont rien demandé, ils ont juste bossé."

Les 180 agents de collecte ont fait valoir leur droit de retrait. Il n'y aura pas de ramassage des déchets ménagers ce lundi à Eysines, Mérignac, St Aubin-de-Médoc, Le Haillan et le Taillan. Les centres de tri sont également fermés car leurs collègues de la valorisation des déchets ont décidé de les soutenir.

Ce lundi après-midi, les gens du voyage ont évacué les lieux. Mais la police sera tout de même sur place ce mardi matin à la demande de Bordeaux Métropole. De son côté, un membre de la communauté des gens du voyage se défend : "Ils ont réveillé les enfants et on s'est énervé c'est normal." De plus, il explique n'avoir pas eu d'autres choix que de s'installer sur ce parking car aucune solution n'a été proposée selon lui : "Tout est complet. S'ils nous donnent une place où aller, nous, on y va sans problème". 

Une enquête a été ouverte. Pour l'heure, personne n'a été interpellé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess