Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un canot de la SNSM de Boulogne-sur-Mer à nouveau dérobé, une plainte va être déposée

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Entre mercredi 24 et samedi 27 février, une annexe de la SNSM de Boulogne-sur-mer, sorte de canot pneumatique, a été dérobée. Le patron boulonnais de la Société nationale de sauvetage en mer annonce qu'il va porter plainte dès lundi 1er mars. C'est le deuxième vol en deux mois.

L'annexe, ce canot pneumatique installé sur le bateau, permet aux sauveteurs de s'approcher des embarcations en détresse.
L'annexe, ce canot pneumatique installé sur le bateau, permet aux sauveteurs de s'approcher des embarcations en détresse. © Radio France - Matthieu Darriet

Lundi 1er mars, à la première heure, le patron de la SNSM de Boulogne-sur-Mer va porter plainte à la gendarmerie maritime. Pour la deuxième fois en deux mois, l'annexe, ce canot pneumatique installé sur le bateau de sauvetage en mer, a été volé. Le vol a eu lieu entre mercredi 24 février et samedi 27, dans le port de Boulogne. 

"Personne n'a utilisé le canot entre ces deux dates", mais samedi matin, l'annexe avait disparu. "Si la temps se dégrade, ça va être un vrai handicap, car nous serons incapable d'aborder un autre navire en difficulté" sans cette embarcation explique Gérard Barron, le président de la Société nationale de sauvetage en mer du boulonnais. 

Un tel engin coûte environ 10.000 euros, et avait déjà été volé le 12 décembre. Il devrait être remplacé dans la semaine espère Gérard Barron. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess