Faits divers – Justice

Un car de touristes allemands coincé sur une route d'Ardèche à cause d'une erreur de GPS

Par David Meilhac, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 2 août 2016 à 12:11

Les jeunes Allemands, naufragés de la route après une erreur du GPS, à Saint-Montan
Les jeunes Allemands, naufragés de la route après une erreur du GPS, à Saint-Montan - Alain Rousselle, avec son aimable autorisation

Un car de jeunes touristes allemands s'est retrouvé bloqué lundi soir sur une toute petite route du Sud Ardèche, entre Saint-Montan et Larnas. En cause, une erreur de GPS. La cinquantaine d'adolescents a dû être hébergée toute la nuit.

Encore une erreur de GPS qui aurait pu très mal tourner lundi soir en Ardèche. Cette fois, c'est un car de jeunes touristes allemands qui s'est retrouvé en difficulté, sur une toute petite route entre Saint-Montan et Larnas, dans le sud du département. Il a fallu évacuer les adolescents et les héberger toute la nuit, en attendant de sortir le car de son mauvais pas.

Le GPS indique la mauvaise route

Vers deux heures et demi du matin, le chauffeur de ce car allemand suit les consignes de son GPS, qui lui indique à tort de prendre la petite route départementale 262. Cette route serpente au milieu des gorges de la Sainte-Beaume. Un itinéraire pas du tout adapté au gabarit du car. Dans un virage en épingle à cheveux, le porte-à-faux arrière du bus touche la chaussée. Les roues motrices sont soulevées. Impossible d'avancer.

Le groupe d'Allemands recueilli à Saint-Aman - Aucun(e)
Le groupe d'Allemands recueilli à Saint-Aman - Alain Rousselle, avec son aimable autorisation

Dans le car, il y a un groupe d'une cinquantaine de jeunes touristes allemands de 14 à 17 ans, ainsi que leurs accompagnateurs. Ils évacuent le bus en vitesse mais impossible de laisser tout le monde sur le bord de la route en pleine nuit. Il a fallu faire ouvrir une salle dans le village de Saint-Montan pour héberger toute ce petit monde. C'est un dépanneur spécialisé qui a dû être appelé au milieu de la nuit pour tirer le car de son mauvais pas. Et la manœuvre a pris du temps. Les touristes allemands n'ont pu reprendre la route que mardi matin vers huit heures pour rentrer chez eux.