Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un cas d'agression sexuelle dans une maison de retraite en Côte-d'Or

mercredi 1 août 2018 à 16:09 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Les faits remonte au mois de février 2018. Une pensionnaire de la maison de retraite de Bligny-sur-Ouche a été victime d'une agression sexuelle. La direction de l'établissement assure avoir pris les mesures pour éviter une récidive. Pour la famille de la victime, l'agression aurait pu être évitée.

Dans une maison de retraite de Côte-d'Or, une résidente de 93 ans aurait été agressée sexuellement par un pensionnaire
Dans une maison de retraite de Côte-d'Or, une résidente de 93 ans aurait été agressée sexuellement par un pensionnaire - Photo d'illustration

Dijon, France

La canicule n'est hélas pas le seul risque qui guette les personnes âgées placées en maison de retraite. Dans un courriel envoyé à France Bleu Bourgogne, un habitant de Côte-d'Or * détaille l'état dans lequel il a trouvé sa mère lors d'une visite : " une personne de 93 ans, laissée seule, transpirant dans un couloir surchauffé, sans ventilateur à proximité, ni même un verre d'eau, alors que les autres pensionnaires étaient dans la salle de restauration climatisée". 

Plus grave encore, dans ce même courriel, cet habitant de Côte-d'Or rapporte une agression sexuelle commise sur sa mère au mois de février 2018 par un autre résident. Selon ses dires, ce n'était pas le premier cas. L'agresseur présumé aurait précédemment commis trois agressions dans cette même maison de retraite. L'homme s'étonne : " pourquoi n'a t-on pas pris les mesures nécessaires dès la première agression ? cela aurait évité à ma mère d'être une nouvelle victime. " 

La direction de l'établissement a porté plainte

France Bleu Bourgogne a contacté la direction de la maison de retraite Auguste Arvier de Bligny-sur-Ouche. Son directeur, François Poher, a accepté de répondre à nos questions. Sur l'agression sexuelle, le directeur affirme que c'est lui qui a prévenu les proches de la victime : " je suis resté en contact permanent avec la famille", indique François Poher. " Dès que j'ai été informé de cette agression, j'ai pris toutes les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise pas. D'autre part, j'ai déposé plainte au nom de l'établissement et enfin, j'ai fait un signalement auprès de l'ARS (Agence Régionale de Santé), ajoute le directeur de la maison de retraite. 

François Poher, directeur de la maison de retraite de Bligny-sur-Ouche : "j'ai déposé plainte auprès de la gendarmerie"

Une procédure judiciaire en cours

Interrogé, à propos d'autres agressions commises par le même résident, le directeur de l'établissement n'a pas souhaité s'exprimer évoquant une procédure judiciaire en cours. En plus de la plainte déposée par le directeur, la famille de la victime a aussi déposé une plainte auprès de la gendarmerie d'Arnay-le-Duc. En attendant l'agresseur présumé réside toujours dans cette maison de retraite. Selon la famille de la victime, il aurait reçu un simple rappel à la loi. 

*Cet habitant de Côte-d'or a préféré garder l'anonymat de peur de représailles à l'encontre de sa mère