Faits divers – Justice

Un centre commercial de Saint-Estève revit, quatre mois après un incendie criminel

Par Mathieu Ferri, France Bleu Roussillon mercredi 4 juin 2014 à 11:08

Le centre commercial du Canigou à Saint-Estève
Le centre commercial du Canigou à Saint-Estève © Mathieu Ferri / Radio France

L'incendie avait suscité l'émotion début février à Saint-Estève : le centre commercial du Canigou dévasté par les flammes, en pleine nuit. Des cambrioleurs avaient attaqué le rideau métallique du tabac-presse au chalumeau. Quatre mois après, deux commerçants ont pu rouvrir ce lundi.

Le centre commercial du Canigou s'anime de nouveau à Saint-Estève. Quatre mois après le terrible incendie qui a à moitié détruit l'ensemble, deux commerces ont rouvert ce lundi : le tabac-presse et le marchand de fruits et légumes. Et c'est tout un symbole, car le brasier avait commencé chez le marchand de journaux. Le magasin avait été cambriolé en pleine nuit, et pour entrer, les malfaiteurs avaient attaqué le rideau métallique au chalumeau, ce qui avait ensuite provoqué l'incendie, qui s'était rapidement propagé à tout le centre commercial. Douze commerces avaient été détruits.

Commerces Canigou PIF

Alors pendant quatre mois, les commerçants sont passés par tous les états : la peur, la colère, l'angoisse et puis l'espoir de rouvrir enfin... C'est donc chose faite depuis lundi. Pour l'instant, pas grand monde ne sait que ces deux boutiques ont levé le rideau, mais les habitants du quartier commencent à retrouver le chemin. Les riverains sont réjouis de retrouver leurs boutiques, à côté de chez eux. Il y a aussi le bouche à oreille, et puis les réseaux sociaux : la nouvelle s'est répandue sur Facebook notamment. Les commerçants ont aussi installés des panneaux en carton dans la rue pour signaler la réouverture.

Le centre commercial du Canigou à Saint-Estève - Radio France
Le centre commercial du Canigou à Saint-Estève © Radio France
Car ce n'est pas dans leurs anciens locaux que les commerçants se sont installés, c'est dans l'autre aile du bâtiment, épargné par l'incendie. Les magasins incendiés eux sont toujours là, noircis par les flammes, et protégées par des barrières.

Le centre commercial du Canigou à Saint-Estève - Radio France
Le centre commercial du Canigou à Saint-Estève © Radio France
Depuis quatre mois, rien n'a vraiment changé de ce côté du centre commercial, le travail des assurances n'est pas terminé. Pascal Denis, le gérant du tabac-presse indique qu'il n'a reçu que 30% d'indemnisation pour l'instant, un accompte de son assureur. C'est seulement quand tout sera réglé que les anciens magasins pourront être détruits, ce que les commerçants attendent avec impatience. Difficile pour eux de voir leur ancien local dans cet état... Viendra ensuite la reconstruction du centre commercial, à l'identique (ou pas), l'avenir est encore flou. Les commerçants du Canigou ne veulent penser qu'au positif pour l'instant. Ils organisent d'ailleurs une inauguration symbolique vendredi soir à partir de 18h30.

Le centre commercial du Canigou à Saint-Estève reprend vie