Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Un centre d'enfouissement de déchets ménagers du sud Manche sous surveillance après un début d'incendie

-
Par , France Bleu Cotentin

L'alerte a été donnée vers 7 heures ce dimanche matin sur le site qui traite des déchets ménagers de nombreuses communes du sud Manche et d'Ile et Vilaine.

Une quarantaine de pompiers est intervenue pour circonscrire le feu en 3 heures
Une quarantaine de pompiers est intervenue pour circonscrire le feu en 3 heures © Maxppp - Alexandre MARCHI

Les secours ont été déclenchés à 7h02 ce matin par les pompiers de la Manche.

Le feu couvait sans doute depuis longtemps dans une des alvéoles qui reçoit les déchets ménagers du sud Manche et d'Ile et Vilaine. Le site  a ouvert en 2008 et il est exploité par le groupe Suez. Chaque année, on y traite entre 60 et 65 000 tonnes d'ordures ménagères. La fermentation des déchets permet de récupérer du méthane et de produire de l'électricité pour environ 3 500 foyers.

Le feu a été maîtrisé au bout de trois heures par une quarantaine de pompiers mais ce centre d'enfouissement va rester sous surveillance, pour une longue durée, précise le SDIS, service départemental d'incendie et de secours.

La chaîne d'alerte a bien fonctionné, estime le maire de la commune

Selon le maire d'Isigny le Buat, si le feu a pu être circonscrit en 3 heures,  c'est grâce aux caméras thermiques qui surveillent le site 24 heures sur 24. 

Erick Goupil, le maire d'Isgny-le-Buat, constate que l'intervention a permis d'éviter des émanations toxiques

Les contrôles de la qualité de l'air qui ont été effectués par les pompiers ont permis de confirmer qu'il n'y a eu aucune émanation toxique autour du centre d'enfouissement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess