Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un chaman péruvien condamné en Haute-Saône pour importation illégale de plantes médicinales

jeudi 3 mai 2018 à 11:46 Par Florian Cazzola et Jean-François Fernandez, France Bleu Besançon et France Bleu

Un chaman péruvien a été condamné, ce mercredi, par le tribunal correctionnel de Vesoul pour avoir tenté d'importer des bouteilles d'Ayahuasca, en France. Il s'agit d'un breuvage perçu comme étant un mélange de plantes médicinales au Pérou. La France l'a classé comme produit interdit.

Un chaman Péruvien a été condamné, ce mercredi, par le tribunal correctionnel de Vesoul pour avoir été en possession de bouteilles d'Ayahuasca. (Image d'illustration)
Un chaman Péruvien a été condamné, ce mercredi, par le tribunal correctionnel de Vesoul pour avoir été en possession de bouteilles d'Ayahuasca. (Image d'illustration) © Maxppp - MICHAEL ESDOURRUBAILH

Vesoul, France

Un chaman péruvien condamné en Haute-Saône, ça peut faire sourire. Pourtant, ce n'est pas une blague. Le tribunal correctionnel de Vesoul a condamné ce ressortissant sud-américain, ce mercredi, a deux mois de prison ferme pour avoir tenté d'importer des bouteilles d'Ayahuasca en 2016.  Un breuvage interdit en France car considéré comme dangereux pour la santé

Les tribus indigènes utilisent ce mélange pour entrer en transe

Ce chaman avait été interpellé par les douanes en 2016, à Saint-Sauveur, en Haute-Saône, alors qu'il se rendait dans les Vosges pour une cérémonie. Saint-Sauveur est un axe très connu par pour les douaniers, car c'est un lieu de passage quasi obligé quand on souhaite se rendre dans le sud de la France, depuis les Pays-Bas, sans emprunter l'autoroute

Les douaniers arrêtent régulièrement des personnes qui transportent du cannabis ou de l'ecstasy, mais de l'Ayahuasca c'est beaucoup plus rare. Ce breuvage est réalisé à base de plantes. Les tribus indigènes l'utilisent pour entrer en transe. Et, si les douaniers son tombés sur ce chaman, ce n'est pas tout a fait dû au hasard car il y avait six kilos d'Ayahuasca dans le véhicule. L'homme se rendait en fait dans les Vosges pour un séminaire de 3 jours, avec 26 participants. Le séminaire en question n'a pas pu avoir lieu, la matière première ayant été confisquée et le chaman placé en détention.

L'homme a finalement été condamné à deux mois de prison ferme, peine déjà effectuée en détention provisoire.  Le chaman est également interdit de territoire pendant 5 ans. Son avocat parisien envisage de faire appel de la décision.