Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un chauffard condamné à Besançon

-
Par , France Bleu Besançon

Un homme de 28 ans écope d'un an de prison dont six mois avec sursis et trois ans de mise à l'épreuve devant le tribunal correctionnel de Besançon. Ce dimanche, alcoolisé, il a embouti sa voiture, percuté une nonagénaire à pied et violemment frappé un policier.

Pour échapper à la police, l'homme a asséné un coup de poing et un coup de genou à un agent (photo d'illustration)
Pour échapper à la police, l'homme a asséné un coup de poing et un coup de genou à un agent (photo d'illustration) © Radio France - Sixtine Lys

Besançon, France

Un Bisontin de 28 ans a été condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis et 3 ans de mise à l'épreuve ce mercredi par le tribunal correctionnel de Besançon. 

Rébellion

Dimanche 28 juillet, à 8h45, il roulait ivre et trop vite dans les rues de la commune, lorsqu'il a perdu le contrôle de sa voiture et embouti un feu rouge. Suivi par la police, il s'est enfui à pied et a percuté une dame de 93 ans avant de se rebeller face aux forces de l'ordre. Placé en garde à vue dimanche, puis en détention provisoire ce mardi, il était jugé en comparution immédiate ce mercredi. Il a reconnu les faits. 

Le prévenu se confond en excuses devant le tribunal

Avec sa carrure de rugbyman, l'homme affiche une tête de repentant. Les mains jointes, il reconnaît avoir beaucoup bu cette nuit-là, bières et vodka, de 23h à 6h du matin. "Vraiment vraiment je suis désolé. C'est grave, confie-t-il dans un soupir. Depuis ma garde à vue je ne fais que penser à cette dame. Je ne l'ai pas vue, ajoute-t-il. J'étais en panique".  

La dame de 93 ans est toujours à l'hôpital

Dans le choc, la nonagénaire est projetée au sol et s'en sort avec une fracture de la clavicule. Elle est toujours hospitalisée. Le policier qui est a ses trousses tente alors de l'interpeller mais le conducteur lui assène un coup de poing et un coup de genou. Il faut l'intervention de ses deux autres collègues pour enfin le maîtriser. 

Sous médicaments depuis une agression en 2014, c'est son alcoolisation massive cette nuit-là qui explique cet enchaînement des faits selon son avocate. "Mon client est de bonne foi, le mandat de dépôt est inutile" plaide-t-elle. En vain.

Le chauffard retourne en prison

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur. Le prévenu a été condamné à 6 mois de prison ferme et 6 mois avec sursis. Auxquels s'ajoutent 3 ans de mise à l'épreuve avec une obligation de poursuivre les soins et une obligation de travailler. Son permis de conduire a été annulé avec interdiction de le repasser avant 3 mois. Il lui est aussi interdit de fréquenter les débits de boisson. Il devra indemniser les deux victimes : la vieille dame et le policier.