Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chauffeur de bus agressé à Marseille par un passager qui fumait une cigarette

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Un chauffeur de bus de la RTM a été agressé ce dimanche en début d'après-midi au niveau de la station de métro Timone à Marseille. Un passager n'a pas supporté que le chauffeur lui demande d'éteindre sa cigarette à l'intérieur du bus. Le chauffeur est blessé au visage.

Des contrôleurs de la RTM aux arrêts de bus pour limiter les incivilités
Des contrôleurs de la RTM aux arrêts de bus pour limiter les incivilités © Radio France - Corrine Blotin

Une violente agression s'est produite dans le bus 72 de la RTM à Marseille ce dimanche après-midi. Tout a commencé lorsqu'un passager monte dans le bus en train de fumer une cigarette. Le conducteur lui demande de l'éteindre. Vexé, le passager, un jeune homme, l'écrase alors sur le "valideur" dans le bus. Le chauffeur n'apprécie pas, le ton monte et les coups partent. Les amis du passager fumeur tentent d'intervenir pour calmer le jeu, mais tard trop le conducteur est blessé au visage. 

Cinq jours d'arrêt

Âgé d'une quarantaine d'années, le chauffeur a été hospitalisé, il souffre de plusieurs ecchymoses au visage, sa lèvre est fendue. Il est en arrêt jusqu'à vendredi inclus. Suite à cette agression les chauffeurs ont décidé de cesser le travail pendant trois heures ce dimanche après-midi et ce lundi matin encore.   

"C'est scandaleux, nous ne sommes plus en sécurité dans les bus. Marseille, c'est devenu une zone de non droit" - Bernard Gargiolo secrétaire général CGT à la RTM

L'agresseur aurait été identifié 

Pour plus de sécurité, la CGT demande une présence policière dans les bus. Des policiers municipaux mobilisés sur certains tronçons là où certains chauffeurs craignent d'être agressés. La direction de la RTM affirme que les violences de ce genre sont en nette baisse. Grâce aux images des caméras de surveillance installées dans le bus, l'agresseur a pu être identifié par la police.  On ignore si les enquêteurs ont pu le retrouver. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess