Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chauffeur de bus du Montargois mis en examen pour agressions sexuelles sur mineur

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

C’est une information France Bleu Orléans, un homme de 65 ans a été mis en examen début mars à Montargis pour agressions sexuelles sur mineur. Ce chauffeur de bus scolaire travaillait pour une société de transport du Gâtinais. L'enquête se poursuit.

Contrôle de gendarmerie dans un car scolaire - photo d'illustration
Contrôle de gendarmerie dans un car scolaire - photo d'illustration © Maxppp - Thierry Colin

Un chauffeur de bus scolaire du Montargois a été mis en examen début mars par un juge d'instruction de Montargis pour agressions sexuelles sur mineur de 15 ans. Une information confirmée à France Bleu Orléans par Loïc Abrial, procureur de la République de Montargis. Cet agresseur présumé est un retraité qui, pour arrondir ses fins de mois, est employé à mi-temps par une société de transport du Gâtinais qui effectue notamment des sorties scolaires. 

La plainte d'une adolescente de 12 ans

C’est la plainte d’une jeune fille de 12 ans, déposée début mars avec son papa, à la brigade de gendarmerie de Chatillon-Coligny qui va déclencher l’enquête. Aux gendarmes, l’adolescente indique qu’au domicile d’un homme qu’elle connait pour monter régulièrement dans son bus et avec qui son père est ami depuis peu, elle a été victime d’attouchements. Cet homme, âgé de 65 ans, qui habite Chatillon-Coligny (mais qui, depuis, a déménagé), aurait profité à deux reprises de l’absence durant quelques minutes de son papa, pour la caresser. Choquée, la fillette s’est confiée à sa mère. Elle parle de mains sous la poitrine et sur le sexe.

D'autres agressions présumées refont surface

Placé en garde à vue, le sexagénaire a nié les faits. Lors d’une perquisition à son domicile, deux téléphones portables et un ordinateur, toujours en cours d’analyses, ont été saisis. Des petits mots écrits et échangés avec les enfants qu’il transporte dans son bus ont été également retrouvés. Mais ce n’est pas tout : l’enquête a par ailleurs fait resurgir d’autres agressions sexuelles présumées de la part de cet homme divorcé et père de famille. Sur sa nièce alors âgée de 14 ans, victime, elle aussi il y a quelques années d’attouchements sexuels, sa plainte avait fait l'objet d'un rappel à la loi. Et sur une autre jeune fille de 17 ans qui, à l'époque des faits, n’a pas souhaité porter plainte.

Mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Cet agresseur présumé a été mis en examen également pour détention d’armes sans autorisation. Des armes de poing (pistolet, révolver) mais aussi d’épaule (fusil et carabine) ainsi que des fusils de chasse ont été saisis. Le parquet de Montargis avait requis son incarcération, mais le juge des libertés et de la détention l’a laissé libre, placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire un bus scolaire. L’enquête se poursuit sur commission rogatoire d’un juge d’instruction pour rechercher d'éventuelles autres victimes. Le prévenu est, à ce stade, présumé innocent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess