Économie – Social

Un chef d'entreprise de Meurthe-et-Moselle joue les Pères Noël et offre un repas de fête aux plus démunis

Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu mercredi 28 décembre 2016 à 19:23

Le Secours Populaire 54 invite 64 familles pour un repas de fête
Le Secours Populaire 54 invite 64 familles pour un repas de fête © Maxppp - Maxppp

Grâce à ce généreux donateur, 64 familles, toutes bénéficiaires du Secours Populaire de Meurthe-et-Moselle ont été invitées dans un restaurant de Maxéville pour un repas de fête. Histoire d’oublier pendant un petit moment les soucis quotidiens.

C’est dans une ambiance cabaret que les convives, vêtus de leurs plus beaux habits, dégustent les petits plats que les serveurs apportent. Au menu, foie gras, brochettes de coquilles Saint-Jacques et douceurs d'hiver pour le dessert, les cadeaux sont disposés sur une table à l’entrée de la salle. Ils seront remis à chacun à la fin du repas.

C'est la première fois que je mange du foie gras" - Célia, une bénéficiaire

Sur certains visages, on aperçoit que les traits sont tirés, d’autres affichent une forme de gêne à l’approche du micro mais l’ambiance est détendue, les enfants rient aux éclats et Célia découvrent ce qu’il y a dans son assiette :« C’est la première fois que je mange du foie gras. Nous sommes arméniens, et le secours populaire nous a invité à ce repas. C’est vraiment une bonne surprise, surtout avec les difficultés que nous rencontrons, ça nous permet de nous changer les idées »

Au menu, foie gras et brochettes de coquilles Saint Jacques  - Maxppp
Au menu, foie gras et brochettes de coquilles Saint Jacques © Maxppp - Maxppp

Si seulement ce geste pouvait donner des idées à d'autres" - Françoise Claudin, du Secours Populaire

A côté d’elle, Françoise Claudin, la secrétaire départementale du Secours Populaire acquiesce : « Ceux qui ont été sélectionnés n’ont plus rien pour vivre. Sans ce généreux donateur, ils n’auraient jamais pu s’offrir un tel repas. Si seulement ce geste pouvait donner des idées à d’autres… »

Je considère que donner avec ostentation, c'est pire que de ne rien donner" - le généreux donateur, qui souhaite rester anonyme

Qui est donc ce Père Noël au grand cœur ? Dès le début du repas, on nous a dit qu’il ne souhaitait pas s’afficher, mais il sait que les journalistes présents souhaitent le rencontrer. Une bénévole de l’association accepte de le montrer du doigt, il n’est pas très loin, il est attablé avec sa famille au même titre que tous les autres invités : « Je travaille avec le secours populaire depuis de nombreuses années déjà grâce à ma profession, » dit-il en insistant sur sa volonté de préserver l’anonymat « il ne s’agit pas du tout d’une opération de charity business, c’est pas l’esprit, je considère que donner avec ostentation, c’est pire que ne rien donner. J’ai associé mes enfants à cette opération pour qu’ils se rendent compte qu’il n’y a pas que des gens beaux, riches et bronzés et que la vie peut vous réserver parfois des tours. Je n’attends aucun remerciement.»

Le génerux donateur veut préserver l'anonymat