Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un Cherbourgeois de 47 ans devant le tribunal correctionnel pour agressions sexuelles

mardi 28 août 2018 à 6:05 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin

Un Manchois de 47 ans comparaît ce mardi matin à 9h devant le tribunal correctionnel de Cherbourg. Il est soupçonné d'agressions sexuelles sur l'une de ses nièces par alliance. Les faits se seraient déroulés pendant de très longues années.

C'est devant le tribunal correctionnel de Cherbourg que sera jugé le prévenu (photo d'archives)
C'est devant le tribunal correctionnel de Cherbourg que sera jugé le prévenu (photo d'archives) © Radio France

Cherbourg, France

Le procès qui doit se tenir ce mardi matin à 9h au tribunal correctionnel de Cherbourg a déjà été renvoyé à plusieurs reprises, la dernière fois c'était en février. Les faits auraient duré 14 ans et auraient démarré alors que la jeune fille était mineure entre 1996 et 2007. Puis ils se seraient poursuivi à sa majorité entre 2007 et 2010. A chaque fois sur les communes de Saussemesnil, Saint-Pierre-Eglise et Lestre dans le Cotentin. 

Elle accuse le mari de sa tante

Aujourd'hui la jeune fille devenue femme accuse. Elle accuse le mari de sa tante, son oncle par alliance de l'avoir agressé sexuellement pendant toutes ces années. A la barre des prévenus, l'homme sera là. Ce Cherbourgeois de 47 ans nie tout en bloc depuis le début et parle de machination. Selon son avocat, Maître Sibout du barreau de Caen, son client a été surpris de ces accusations, il ne s'y attendait pas du tout et ne comprend pas pourquoi il se retrouve devant le tribunal. 

Des faits contestés

L'avocat insiste : les faits sont contestés par son client et contestables. Une affaire en tout cas qui semble très compliquée, une affaire qui a fait exploser toute une famille, divisée aujourd'hui en deux clans : celui de ceux qui prennent la défense du prévenu et celui de ceux qui sont du côté de la jeune femme.