Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un Cherbourgeois prend le volant en état d'ivresse et manque de renverser un policier

lundi 23 juillet 2018 à 16:29 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin

Un jeune Cherbourgeois de 22 ans a été arrêté dans la nuit de dimanche à lundi pour avoir failli renverser un policier lors d'une course-poursuite dans les rues du centre-ville. Il a été placé sous contrôle judiciaire ce lundi, en attendant son jugement fin août.

Le tribunal de grande instance de Cherbourg.
Le tribunal de grande instance de Cherbourg. © Radio France -

Cherbourg, France

Le tribunal correctionnel de Cherbourg a placé ce lundi 23 juillet sous contrôle judiciaire un jeune Cherbourgeois de 22 ans. Il a été arrêté dans la nuit de samedi à dimanche, pour avoir failli renverser un policier lors d'une course-poursuite dans les rues du centre-ville. 

Dimanche en pleine nuit, le jeune homme compte 0,72 gramme d'alcool par litre d'air expiré, bien au-delà des 0,40 gramme réglementaires, mais il décide quand même de prendre le volant. Des policiers le remarquent et le somment de s'arrêter. Mais le garçon panique :  il accélère, fonce sur un des fonctionnaires, qui a juste le temps de sauter sur le bas-côté pour l'éviter. Et le jeune continue sa course, roulant sur le terre-plein d'un rond-point, puis sur les trottoirs, manquant de renverser plusieurs piétons sur son passage.

Pris de panique, il fonce droit sur un policier

Il finit par s'arrêter sans faire de blessé. Mais "ça ne doit pas occulter la gravité des faits", tonne la procureure à l'audience. Elle s'interroge sur le profil du jeune homme : comment un garçon sans casier judiciaire, qui vit encore chez maman et vient d'avoir son diplôme de cuisinier, a-t-il pu s'engager dans cette course folle ?  

A la barre, le jeune homme de 22 ans est au bord des larmes. Il demande un délai pour préparer sa défense. Il sera jugé le 20 août. En attendant, le tribunal lui interdit de conduire une voiture.  Il devra aussi pointer toutes les semaines au commissariat.