Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le mystère des chevaux mutilés

Deux-Sèvres : un cheval mort et mutilé retrouvé à L'Absie, la maire parle d'un acte "ignoble"

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Poitou, France Bleu

Un deuxième cheval retrouvé mort et mutilé dans les Deux-Sèvres, à L'Absie, ce dimanche 29 novembre. Une enquête est ouverte par la gendarmerie. C'est le deuxième cas en trois mois dans le département.

Un cheval a été retrouvé mort et mutilé sur la commune de L'Absie, dans les Deux-Sèvres, dimanche 29 novembre - image d'illustration
Un cheval a été retrouvé mort et mutilé sur la commune de L'Absie, dans les Deux-Sèvres, dimanche 29 novembre - image d'illustration © Radio France - Odile Senellart

Un peu plus de trois mois après la découverte d'une jument morte et mutilée à Mauléon, dans les Deux-Sèvres, c'est au tour de la commune de L'Absie d'être touchée. Dimanche 29 novembre, un autre cheval mort a lui aussi été découvert, portant des traces de mutilations. 

Une oreille et l'appareil génital de l'animal ont été découpés, selon les informations données par le parquet à l'AFP. Pour le moment, aucune autre précision n'a été communiquée, notamment concernant les circonstances de la découverte ou les causes de la mort. 

Une enquête de flagrance est ouverte. Les gendarmes des Deux-Sèvres étaient sur place dimanche après-midi. Une nécropsie va être pratiquée sur l'animal dans le Val de Marne à Maison Alfort où se trouve le service national vétérinaire.

Un acte "barbare" selon la maire de la commune

Une terrible affaire pour Patricia Mimault la maire du village d'un peu plus de 1.000 habitants. "C'est très étrange et à la fois ça nous paraît ignoble, ça n'est absolument pas acceptable", explique l'élue qui constate également la peur de ses administrés. "Là où il y a eu les faits, la jument était dans un lieu très reculé donc ça veut dire qu'il y a pu y avoir du repérage (...) c'est tout à fait barbare", s'inquiète-t-elle même si elle préfère rester prudente tant que l'enquête n'a pas donné ses conclusions. Elle appelle ses administrés à alerter les gendarmes en cas de comportements suspects.

Patricia Mimault, la maire de L'Absie

Depuis plusieurs mois et notamment le mois d'août, les meurtres de chevaux se multiplient en France. Dans plusieurs cas, les animaux sont notamment retrouvés avec une oreille coupée. Selon les chiffres donnés par Gérald Darmanin en septembre, plus de 150 enquêtes sont ouvertes dans plus de la moitié des départements français pour des affaires similaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess