Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : un chevreuil fou attaque des habitants en Périgord Vert

lundi 24 juillet 2017 à 21:12 Par France Bleu Périgord, France Bleu Gironde, France Bleu Périgord et France Bleu

Dimanche soir, un chevreuil a débarqué près d'une habitation à Augignac, au nord de la Dordogne. Surprise par le présence de l'animal, l'habitante a voulu le prendre en photo, mais l'animal a chargé et blessé la quinquagénaire.

L'animal s'en est pris à au moins deux personnes
L'animal s'en est pris à au moins deux personnes - Crédit photo : P.J.

Augignac, France

C'est une rencontre des plus surprenantes qu'a vécu une femme d'une cinquantaine d'années à Augignac, près de Saint-Estèphe, dimanche 23 juillet. Dans l'après-midi, un chevreuil est apparu près de son habitation. Étonnée par la venue, assez rare, de cet animal sauvage, elle a demandé à son mari d'aller chercher l'appareil photo. Mais le temps de revenir, sa femme était à terre : l'animal l'avait chargée, la blessant à deux reprises au genou et au postérieur.

L'homme prend un gourdin et réussit à faire fuir l'animal

Le mari a tenté de sauver sa femme, mais le chevreuil a également foncé sur lui. L'homme a réussi à maîtriser l'animal : il l'a mis au sol et s'est saisi d'un gourdin pour le frapper derrière la tête. Le chevreuil est reparti en titubant. La femme, elle, n'est pas totalement sortie d'affaire. Selon nos informations, elle aurait perdu beaucoup de sang. Elle a été transportée aux urgences de l'hôpital d'Angoulême. Ce lundi 24 juillet, elle a pu regagner son domicile mais elle est en arrêt pour plusieurs jours.

René Mandon, lieutenant de louveterie

J'avais bien remarqué qu'il n'était pas effrayé. Je l'ai vu dans mon champ de foin et il m'a chargé deux fois. J'ai été touché au ventre, mais, heureusement, je portais ma ceinture abdominale pour le travail.

Il n'y a pas eu qu'une seule victime du chevreuil. Vendredi, vers 19 h, Pierre Julien, un habitant d'Augignac, l'a également aperçu dans son champ, non loin du bourg. Il a réussi à faire fuir l'animal. Dès qu'il a reçu l'information, René Mandon, président de la chasse d'Augignac et lieutenant de louveterie, a pris les mesures nécessaires. "Étant donné qu'il y a eu une autre victime auparavant et que l'animal peut être dangereux pour les enfants du village, il est urgent d'abattre cet animal. J'aurais pu abattre sans arrêté préfectoral, mais il est autour des habitations donc je n'ai pas le droit de le faire sans autorisation."

Pierre Julien, victime du chevreuil

La fleur de Bourdaine responsable de cette folie ?

René Mandon explique que l'animal pourrait avoir avaler une fleur de Bourdaine. Elle est très prisée des chevreuils mais a des effets psychotropes sur eux, les rendant fous et désorientés.