Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chiot retrouvé mort éventré et brûlé dans un sac plastique à Saintes

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Un chiot a été retrouvé mort dans un sac plastique sur le bord de la route à Saintes ce mercredi 24 mars. L'animal était éventré, éviscéré et brûlé, la mâchoire fracassée. Son propriétaire, un Saintais de 20 ans, a été condamné à deux ans de prison dont un an ferme.

Django a été retrouvé mort éventré et éviscéré dans un sac plastique
Django a été retrouvé mort éventré et éviscéré dans un sac plastique - Police nationale de Charente-Maritime

C'est un riverain qui fait la découverte ce mercredi 24 mars 2021. Sur le bord de la route à Saintes, un chiot mort dans un sac plastique, éventré, éviscéré, le crâne et la mâchoire fracassés avec des traces de brûlures sur le corps. 

La police lance immédiatement l'enquête et remonte jusqu'à son propriétaire, un Saintais âgé de 20 ans. Quelques jours plus tôt, un témoin l'avait vu maltraiter l'animal, le faisant tournoyer à bout de laisse avant de le lâcher dans les airs. Il a été interpellé le jour de la découverte macabre et a été jugé ce vendredi matin en comparution immédiate.

Un an de prison ferme

L'examen médical réalisé sur le chiot par un vétérinaire ne laisse aucun doute quant aux circonstances tragiques et atroces du décès de l'animal. Le propriétaire a pourtant nié en bloc affirmant que c'est un camion qui aurait percuté son chiot. Il a été condamné ce vendredi en comparution immédiate à deux ans de prison dont un an ferme et d'une interdiction définitive de détenir un animal. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess