Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un client de supermarché stupéfait de se voir sur un « mur des voleurs » en Moselle

mercredi 27 janvier 2016 à 17:36 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Imaginez, vous entrez dans un supermarché, et votre photo est affichée sous le titre « voleur ». C'est ce qui est arrivé à un homme dans la commune de Metzervisse, située au sud-est de Thionville. Sa photo était affichée dans le magasin Carrefour contact. Il conteste vigoureusement.

© Fotolia

Metzervisse, France

Désagréable surprise pour un client de supermarché près de Thionville. Il a découvert sa photo sur un « mur des voleurs » à l’entrée du Carrefour contact de Metzervisse. Au-delà du procédé, il dénonce une fausse accusation.

Cette homme accusé sur photo d’être un voleur a déposé une plainte, elle est toujours en cours de traitement. L'affaire remonte à l'automne dernier, c'est le Républicain lorrain qui la révèle.

Au mois d'octobre, le patron du Carrefour contact de Metzervisse a porté plainte pour vol. Les gendarmes ont exploité la vidéosurveillance d'où sont tirées les photos d'ailleurs. Mais *"___*la vidéo ne prouve rien"_ indique la gendarmerie. Donc, pas de poursuite et le directeur du supermarché a reçu l'ordre des gendarmes de retirer son mur des voleurs.

Le groupe Carrefour condamne cette pratique

Ce n'est pas la première fois en France que des photos de voleurs présumés sont exposées en public. A chaque fois, le groupe Carrefour assure qu'il « condamne cette pratique ». Dans le cas de ce franchisé de Metzervisse, Carrefour a demandé également « le retrait des photos ».