Faits divers – Justice

Deux colis suspects découverts à Tours ce mercredi : les opérations de déminage sont terminées

Par Charlotte Coutard, France Bleu Touraine mercredi 28 décembre 2016 à 17:20 Mis à jour le mercredi 28 décembre 2016 à 19:06

Image d'illustration.
Image d'illustration.

Beaucoup de perturbations ce mercredi dans le centre-ville de Tours, à cause de deux colis suspects découverts près de la grande Poste et à la gare. Les démineurs de La Rochelle ont dû intervenir.

Ils ne sont pas venus pour rien, les démineurs de La Rochelle ! Ils ont dû intervenir à deux reprises ce mercredi à Tours pour détruire deux colis suspects découverts devant la grande Poste et à la gare de Tours. Finalement, il s'agissait de fausses alertes.

La gare de Tours évacuée

A la gare de Tours, la mallette a été abandonnée dans la navette qui va à la gare TGV. La gare de Tours a été évacuée pendant un quart d'heure, le temps de l’intervention des démineurs. Il y a eu des retards sur quelques trains, de 20 à 40 minutes, et des perturbations autour de la gare.

Deux interventions en moins de deux heures

Heureusement, les démineurs de La Rochelle étaient déjà sur place pour agir vite à la gare de Tours, car ils sont intervenus juste avant sur un autre colis suspect. Un sac avait été abandonné sur les marches de la grande Poste de Tours. La circulation a été coupée dans les deux sens sur le boulevard Béranger et dans la rue Marceau, dans le sens de la descente, pendant plus de 3h. Des déviations avaient été mises en place pour les bus et les automobilistes, mais évidemment, la circulation a été très compliquée dans le secteur ce mercredi.

Tout rentré dans l'ordre vers 18h30 près de la gare de Tours, et vers 17h45 sur le boulevard Béranger.

Des opérations coûteuses... pour rien !

Dans les deux cas, des fasses alertes. Il faut donc faire attention rappelle Olivier le Breton, adjoint au maire en charge de la sécurité à Tours. "C'est une procédure lourde, mais c'est une procédure nécessaire. Nous sommes en état d'urgence, ce qui fait que, quand nous trouvons un colis suspect, il y a un périmètre de sécurité qui est mis en place. Les démineurs viennent en hélicoptère depuis La Rochelle, avec un coût en temps et en argent. Chaque tourangeau doit bien le comprendre".

Olivier le Breton, adjoint au maire en charge de la sécurité à Tours

"Ne rien oublier, on garde son sac avec soi, toujours !" (Olivier Le Breton).

En 2016, ces incidents se comptent en dizaines, plus de 30 pour la SNCF dans la région, avec pour conséquence, 50 000 voyageurs impactés. Ce sont des milliers d'euros qui ont été dépensés. Chaque déplacement des démineurs basés à la Rochelle se chiffrent à 16 000 euros. Une grosse opération de prévention a été lancée il y a 15 jours, avec pour slogan "petit oubli, gros soucis". Cela a encore été vérifié ce mercredi.