Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un collégien de 12 ans interpellé au Havre pour avoir menacé une principale adjointe

lundi 5 novembre 2018 à 12:11 Par Coralie Moreau, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Un garçon de 12 ans a été interpellé au Havre pour avoir menacé avec une arme factice la principale adjointe de son ancien collège la veille de la rentrée de novembre. Il passera devant le juge pour enfants en décembre.

Le suspect, âgé de 12 ans, a été interpellé par la police du Havre
Le suspect, âgé de 12 ans, a été interpellé par la police du Havre

Le Havre, France

C'est la veille de la rentrée des classes après les vacances d'automne, il est 14h quand, de son logement de fonction, la principale adjointe du collège Descartes du Havre aperçoit un garçon qui jette un oeuf sur sa voiture avant de prendre la fuite. 

L'adolescent revient peu de temps après, avec un copain cette fois, il passe l'enceinte du collège et menace la responsable avec un pistolet automatique - une arme heureusement factice. 

La jeune femme de 39 ans donne alors l'alerte et quand la police arrive les deux garçons prennent la fuite. L'agresseur est vite interpellé, un ado de tout juste 12 ans (il a fêté son anniversaire en octobre).

Un ancien élève

Ce garçon est un ancien élève du collège, exclu en juin dernier pour être venu en cours avec un couteau. 

Placé en retenue - c'est le terme pour un mineur - dans les locaux de la police, l'adolescent est rentré chez lui  avec une convocation devant le juge  des enfants en décembre prochain.