Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un collégien de Gray entraîne la mobilisation importante des gendarmes à cause d'une arme... factice

jeudi 7 février 2019 à 18:26 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Besançon

Un élève du collège de Gray a provoqué une mobilisation importante des gendarmes ce jeudi après-midi. Il a brandi une arme devant l'établissement, avant de prendre la fuite. C'était en fait une arme factice.

Le collège Delaunay à Gray
Le collège Delaunay à Gray - Capture Google Street View

Gray, France

Un adolescent a créé la frayeur et provoqué une mobilisation importante des gendarmes ce jeudi devant le collège Delaunay à Gray.  En plein après-midi, cet élève de l'établissement brandit un fusil devant les grilles, en restant à l'extérieur, pour le montrer à ses copains. La principale du collège le voit, et prend alors des mesures : 250 élèves sont confinés dans les locaux avec le personnel, et les gendarmes sont aussitôt prévenus. Le déployement est important.

Une arme airsoft

Dans le même temps, le jeune armé a pris la fuite précipitamment. Les gendarmes sécurisent les lieux et partent à sa recherche. A 17h, les élèves quittent les lieux pour rentrer chez eux, sous la surveillance des forces de l'ordre. Le jeune est alors retrouvé chez lui avec son arme : un fusil... factice. Il s'agit d'une arme airsoft, utilisé pour les jeux de guerre dont ce jeune est apparemment un amateur.

Convoqué devant un magistrat

Ce collégien sera convoqué par un magistrat pour être entendu, accompagné de ses parents. Au collège de Gray, les cours reprennent ce vendredi matin avec un débriefing prévu dans les classes. Le personnel expliquera aux élèves ce qui s'est passé, et insistera sur le fait que ce comportement est inadapté.