Faits divers – Justice

Un comédien kosovar, assigné à résidence, ne peut plus jouer

Par Germain Treille et Thierry Ruffat, France Bleu Mayenne mardi 24 janvier 2017 à 13:36

Au théatre (Illustration)
Au théatre (Illustration) © Maxppp - Valérie Vrel

Pour la troupe qui l'accueille, ce comédien est un réfugié. Pour la Préfecture, il n'a pas de papiers et doit quitter la France.

Il s'appelle Arianit Elézie. Il vit depuis 3 ans en Mayenne avec sa femme et ses trois enfants. Ce ressortissant kosovar fait partie du Théatre du Tiroir à Laval. La petite troupe amateur a récemment monté un spectacle, intitulé "Les suppliantes", qu'elle joue dans le département. Des dates sont également programmées dans d'autres départements. C'est là que le problème commence. Le directeur du Théatre du Tiroir, Jean-Luc Bansard, a écrit au Préfet de la Mayenne pour s'indigner de la situation que vit le comédien kosovar. Dans une lettre ouverte, il s'indigne que cet acteur n'ait plus le droit de quitter la Mayenne pour se rendre en Ille-et-Vilaine ou dans le Maine-et-Loire par exemple. Arianit Elézie est en effet assigné à résidence car il est considéré comme un étranger en situation irrégulière explique le Préfet Frédéric Veaux : "nous ne faisons qu'appliquer les règles de droit. Ce monsieur est entré illégalement en France et sa demande d'asile a été rejetée. Il a fait appel et ça n'a pas fonctionné. Une première ordonnance de quitter le territoire national a été prise puis il a fait appel. Il a été débouté. Il est aujourd'hui sous le coup d'une seconde ordonnance et dans l'attente de l'exécution de la procédure il est assigné à résidence". Pour ces raisons, les représentations de la pièce, prévues dans les prochains jours dans d'autres départements, pourraient donc être annulées si l'acteur kosovar n'était plus en mesure d'y participer.