Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un commandant de police de Metz décède du coronavirus

Par

Un commandant de police de 53 ans, affecté chez les CRS de Metz, est mort ce lundi du coronavirus. Il était hospitalisé depuis le 29 mars pour des problèmes respiratoires. Un décès qui provoque la colère des syndicats de policiers : "On nous a envoyé au casse-pipe".

Un bouclier anti-émeutes de la police d'une compagnie de CRS, à Amiens en marge d'une manifestation Un bouclier anti-émeutes de la police d'une compagnie de CRS, à Amiens en marge d'une manifestation
Un bouclier anti-émeutes de la police d'une compagnie de CRS, à Amiens en marge d'une manifestation © Radio France - Marc Bertrand

Le Covid-19 a tué un troisième policier. Un commandant divisionnaire de police de la zone de défense Est est mort à l'hôpital Mercy de Metz ce lundi soir. Ce chef du bureau de l'emploi, chargé du recrutement des CRS à Châtel-Saint-Germain, était âgé de 53 ans. Il était hospitalisé depuis le 29 mars pour des problèmes respiratoires. "S_a disparition laisse un grand vide_" commente la Police nationale sur Twitter. 

Publicité
Logo France Bleu

Le commandant de police était un officier "valeureux et attachant" selon les personnes qui le connaissaient à Châtel-Saint-Germain. 

Gestion "lamentable" des masques dans la police pour Alliance

Le décès du commandant de police mosellan a provoqué la colère des syndicats. "Des dizaines de policiers attrapent le coronavirus tous les jours dans le grand est" affirme Michel Corriaux le secrétaire régional Grand Est d'Alliance Police Nationale. Le syndicat dénonce "la gestion lamentable" du port du masque dans la police : "On a le sentiment d'envoyer des soldats au front sans arme". Selon Michel Corriaux, la direction de la police est "défaillante" dans l'équipement des fonctionnaires. 

"On nous a envoyé au casse-pipe"

Même sentiment à UNSA-Police. "Aux premières heures de la pandémie, on a envoyé des fonctionnaires de police comme des poilus de la guerre 14-18 sans protection face au gaz, sauf que là, le gaz c'était le Covid" estime Yves Milla le secrétaire zonal d'UNSA-Police dans le Grand Est. Selon lui, les policiers ont été "très exposés, une grosse partie a été contaminée et a contaminé les familles. Ils ont été des vecteurs du Covid" Yves Milla résume "de protecteurs de la République, on s'est transformé en contaminateurs de la République"

L'UNSA réclame une reconnaissance du coronavirus en maladie professionnelle. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu