Faits divers – Justice

Un conducteur ivre fonce sur une voiture de gendarmerie à Pierrelatte

Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 16 août 2016 à 15:40 Mis à jour le mardi 16 août 2016 à 18:00

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp -

Le Pierrelattin de 33 ans a percuté un véhicule de gendarmerie ce lundi soir à la fin du feu d'artifice de Pierrelatte (Drôme). Deux gendarmes ont évité de peu de graves blessures.

C'était à la fin du feu d'artifice au lac de Pignedoré à Pierrelatte ce lundi soir. Rien à voir avec l'attentat de Nice le 14 juillet dernier. C'est l'alcool au volant qui a bien failli faire deux blessés graves chez les gendarmes. Les militaires faisaient la circulation, arrêtant de temps en temps les voitures sur la départementale pour permettre aux véhicules des spectateurs de sortir du chemin du lac. Et puis soudain, une voiture à qui ils font signe ne s'arrête pas. Elle percute la voiture de gendarmerie stationnée au bord de la route.

Un gendarme saute sur le capot pour éviter d'être fauché

Un premier militaire qui se trouve juste à côté a le bon réflexe de sauter sur le capot de la voiture du chauffard pour éviter d'être renversé. Le véhicule fautif part en traverset percute un motard du peloton de Malataverne qui est projeté sur le bas côté de la route. Par chance, et sans doute aussi grâce à son casque et ses vêtements renforcés, le gendarme n'a que quelques contusions.

1, 8 gramme d'alcool par litre de sang

L'automobiliste pierrelattin de 33 ans n'a pas foncé délibérément sur les gendarmes. Il était complètement ivre : 1, 8 gramme d'alcool par litre de sang. Il n'a vu ni les lampes, ni les gyrophares, ni les gilets réfléchissants. Lui dit qu'il s'est endormi au volant. Il a été remis en liberté ce mardi et il est convoqué devant la justice en mars pour blessures involontaires.

Partager sur :