Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un conseiller régional "Les Patriotes" porte plainte contre trois joueurs du RC Lens

mardi 13 mars 2018 à 15:45 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord et France Bleu

Guillaume Kaznowski affirme avoir été frappé à la sortie du match contre Bourg-en-Bresse lundi soir. Il a porté plainte pour violences contre trois joueurs, dont Souleymane Diarra, qui serait l'auteur des coups. Une enquête judiciaire est ouverte. Le club ne communique pas pour l'instant.

Guillaume Kaznowski est élu régional et municipal à Liévin
Guillaume Kaznowski est élu régional et municipal à Liévin - Conseil régional

Lens, France

Décidément une sale soirée pour le RC Lens. Lundi soir à domicile, les Sangs et or ont perdu contre Bourg-en-Bresse (en Ligue 2), les joueurs se sont faits conspuer par leurs supporters pendant tout le match. Et ce mardi on apprend qu'une plainte pour violences visant trois Lensois a été déposée. Elle émane de Guillaume Kaznowski, conseiller régional "Les Patriotes", le mouvement de Florian Philippot, qui était présent au stade Bollaert lundi soir.

Le témoignage de Guillaume Kaznowski

Telle que racontée par le plaignant, l'agression se serait déroulée vers 23h près du parking des joueurs dans un contexte d'après-match très tendu. "J'étais derrière la tribune Lepagnot. Trois joueurs, Souleymane Diarra, Abdellah Zoubir et Abdelrafik Gérard, étaient pris à partie verbalement par des supporters mécontents. Un stadier a calmé le jeu et accompagné les joueurs qui sont montés dans la même voiture, raconte Guillaume Kaznowski à France Bleu Nord. 

Mais un peu après, les joueurs sont sortis du véhicule et se sont rapprochés des supporters. Là j'ai pris mon téléphone pour filmer et Souleymane Diarra m'a demandé d'arrêter, ce que j'ai refusé. Il m'a alors porté un coup au bras. Je me suis retourné, et j'ai alors reçu des coups au visage et je suis tombé par terre. Je n'ai pas revu mon téléphone et les joueurs sont ensuite partis"

Quand on lui demande qui aurait porté les coups, le plaignant vise Souleymane Diarra. L'élu régional est allé porter plainte pour violences au commissariat et affirme s'être vu prescrire 5 jours d'ITT. 

La police lensoise est chargée de l'enquête mais pour l'instant aucun joueur n'a été entendu. Le RC Lens ne fait aucun commentaire. De son côté le parquet de Béthune affirme que ces faits "ont besoin d'être éclaircis et qu'il faut entendre tous les protagonistes". Une enquête évidemment sensible quelques jours après l'envahissement du terrain au stade Pierre Mauroy.