Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soupçon de féminicide à Creutzwald

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Une femme sans vie a été découverte ce lundi dans un logement de la cité Maroc à Creutzwald. Absente au travail, ses collègues ont donné l'alerte. La gendarmerie a mis en place un gros dispositif pour mener l’enquête.

La cité Maroc à Creutzwald (Illustration)
La cité Maroc à Creutzwald (Illustration) © Maxppp - PQR

Le corps d'une femme a été retrouvé ce lundi dans un appartement de la cité Maroc de Creutzwald, a indiqué à France Bleu Lorraine le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri.  Selon le parquet, elle a été tuée à l'arme blanche. Une trentaine de gendarmes de la compagnie de Boulay mais aussi de la section de recherche de la gendarmerie étaient sur place. L'hypothèse d'un féminicide est avancée.

Des collègues inquiets de ne pas voir la victime au travail

La victime âgée de 53 ans avait alerté ses collègues sur les violences conjugales qu'elle subissait. Cette habitante de Creutzwald travaillait pour l'association ASBH et s'occupait du périscolaire dans une école primaire de la ville. Elle aurait d'ailleurs fait des démarches pour quitter son mari et l'appartement qu'ils partageaient dans la cité Maroc. 

Stop à la violence conjugale, ça suffit

Connaissant sa situation, ses collègues se sont inquiétés de ne pas la voir au travail ce lundi. Ils ont alerté les pompiers qui ont découvert son corps dans son appartement. "On ne peut que s'insurger contre ces violences conjugales, il faut un système plus répressif", témoigne le maire de Creutzwald Jean-Luc Wozniack. Le mari de la victime, âgé de 66 ans, est le suspect principal dans ce drame. Il est actuellement recherché par les gendarmes. Tout comme le fils de cet homme, un adolescent né d'un premier mariage.

Sans compter ce drame, déjà 6 féminicides en Moselle depuis le début de l'année

Les collègues de la victime sont très choqués, à l'image de Marie-Rose Becker, la directrice du centre social pour lequel elle travaillait : "C'était une personne très noble, qui s'occupait très bien des enfants. Stop à la violence conjugale, ça suffit".  Une cellule psychologique va les accompagner dans les prochains jours. Selon une étude officielle, 6 féminicides ont déjà été recensés en Moselle depuis le début de l'année. Un chiffre préoccupant déjà 3 fois supérieur à l'an passé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess