Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Charente-Maritime : l'origine criminelle confirmée après la découverte d'un corps à Saint-Laurent-de-la-Prée

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu La Rochelle, France Bleu

La piste criminelle confirmée après la découverte d'un corps sans tête et sans mains ce dimanche à Saint-Laurent-de-la-Prée, en Charente-Maritime. La victime est l'octogénaire disparue depuis fin mai.

Illustration Gendarmerie
Illustration Gendarmerie © Radio France - Victor Vasseur

Saint-Laurent-de-la-Prée, France

Le corps qui a été retrouvé ce dimanche dans la soirée à Saint-Laurent-de-la-Prée, et identifié ce lundi, est bien celui de la femme de 85 ans qui était recherchée depuis le 22 mai par les gendarmes. L'autopsie pratiquée ce mardi a permis de confirmer l'origine criminelle du décès et l'usage d'un ou plusieurs objets contendants et tranchants. Le parquet de La Rochelle a saisi un juge d'instruction du chef de meurtre d'une personne vulnérable.

L'octogénaire qui a été tuée habitait dans une résidence senior à Saint-Laurent-de-la-Prée. Elle était bien connue des habitants de la commune, et impliquée dans plusieurs associations selon le maire. Cela faisait plusieurs semaines que les gendarmes tentaient de la retrouver. Des moyens importants ont été déployés : des battues ont été organisées ; il y a une dizaine de jours seulement, une quarantaine de gendarmes étaient mobilisés, accompagnés de chiens pour tenter de retrouver sa trace.

C'est finalement un couple de promeneurs qui a retrouvé son corps, dissimulé sous des branchages, dimanche, dans la soirée. Un corps sans tête et sans mains, en état de décomposition selon plusieurs sources. La piste criminelle est clairement privilégiée. L'autopsie du corps est toujours en cours. Une enquête pour meurtre sur personne vulnérable est confiée à la Brigade de recherche de Rochefort-sur-mer et la Section de recherche de Poitiers.