Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Corrézien de 31 ans mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans et corruption de mineur

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin

Un Corrézien a été mis en examen ce mardi pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans et corruption de mineur. Les victimes sont quatre enfants d'une même famille, âgés de 7 à 14 ans.

Une affaire d'agression sexuelle ce lundi au tribunal de Tulle (photo d'illustration)
Une affaire d'agression sexuelle ce lundi au tribunal de Tulle (photo d'illustration) © Radio France - Nicolas Blanzat

Un homme de 31 ans a été mis en examen ce mardi au tribunal de Tulle pour agression sexuelle sur mineur et corruption de mineur. Les victimes sont quatre enfants d'une même famille âgés de 7, 10, 13 et 14 ans. 

Un ami des parents

L'auteur présumé, un ami des parents, a en partie reconnu les faits. A plusieurs reprises, ces derniers ont confié leurs enfants à cet homme pour qu'ils passent la nuit chez lui. Jusque là inconnu des services de police et de la justice, il est soupçonné d'agression sexuelle sur les trois plus grands. Et de corruption de mineur sur les quatre enfants. 

En ce qui concerne la corruption de mineur, il a montré aux enfants des objets sexuels mais aussi des films pornographiques tout en se masturbant devant eux selon le parquet. Tout cela à son domicile. C'est l'un des enfants qui a prévenu sa mère. Une plainte a immédiatement été déposée. 

Il reconnait en partie les faits

Face à la justice, le trentenaire a en partie reconnu les faits datés de juillet 2019 à juillet 2020. Le juge des libertés et de la détention est allé dans le sens du procureur en décidant son placement en détention provisoire mardi soir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess