Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un couple d'Ardéchois venu adopter a été tué par balles en Haïti

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Un couple originaire de Saint-Martin-d'Ardèche dans le sud du département a été tué ce dimanche dans la capitale haïtienne alors qu'il était sur place en vue de deux adoptions.

Affrontements le 18 novembre dernier dans la capitale haïtienne
Affrontements le 18 novembre dernier dans la capitale haïtienne © Maxppp - Jean Marc Hervé Abelard

Saint-Martin-d'Ardèche, France

La stupeur pour leurs proches. Un couple habitant Saint-Martin-d'Ardèche a été tué par balles dimanche après-midi dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, où ils venait d'arriver en avion. Alexandre et Mélina Raymond âgés de 44 et 41 ans étaient sur place pour adopter deux enfants haïtiens. Ils avaient suivi la procédure classique, avec un agrément accordé par le département de l'Ardèche et leur dossier était suivi par l'agence française de l'adoption. Il s'agissait de la première visite "d'acclimatation", le couple devait rencontrer les enfants mais pas revenir en France avec eux. "Ils étaient tellement impatients, ils ne méritaient pas ça" confie un de leurs amis.

Un crime crapuleux ?

Ils ont été tués à proximité de leur hôtel. Il s'agirait d'un crime crapuleux, d'un vol à main armée qui aurait mal tourné. Aucune précision n'a été apportée à ce stade sur les circonstances de l'agression. Leur mort intervient alors que le pays est en proie à une grave crise, émaillée de manifestations violentes depuis le mois d'août dernier pour réclamer la démission du président Jovenel Moïse. Selon l'ONU, au moins 42 personnes sont mortes depuis mi-septembre dans ces manifestations organisées dans les principales villes du pays. 

Le ministère français des Affaires étrangères recommande sur son site internet "de reporter tout voyage jusqu'à nouvel ordre", en Haïti, rappelant que "l'ensemble du territoire haïtien est déconseillé sauf raison impérative". "Les manifestations, accompagnées de barrages sur les principaux axes routiers et d'actes violents (jets de pierres, tirs...) sont très fréquentes. Des groupes violents sont actifs et entretiennent un climat d'insécurité", écrit la diplomatie française dans une publication datée du 24 octobre 2019.

Le quai d'Orsay présente "ses condoléances à leurs familles et leurs proches" 

Dans un communiqué, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères confirme "le décès de deux compatriotes en Haïti, des suites d’une agression". Elle exprime sa "grande émotion" et ses "condoléances à leurs familles et leurs proches". "Le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères prend l’attache des familles pour les soutenir et les accompagner", précise le communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu