Faits divers – Justice

Un couple d'Irlandais détrousse des touristes sur l'Autoroute A 7

Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu vendredi 12 août 2016 à 5:46

image d'illustration
image d'illustration © Radio France - nathalie de keyzer

Ce couple avec ses deux enfants en bas âge a été interpellé ce mercredi sur l'aire de repos de Portes-les-Valence. Dans la journée, ils avaient dépouillé deux vacanciers pour une somme globale de 1200 euros.

Ce sont des pirates de l'autoroute au profil peu courant qui ont été stoppés ce mercredi dans la Drôme sur l'aire de repos de Portes-les-Valence. Un couple d'Irlandais avec deux enfants en bas âge, ils avaient une technique bien au point pour amadouer leurs victimes. Pas d'armes à feu, pas d'agression physique, juste des mots et de l'intimidation.

Attitude menaçante

Tout commence par une histoire pour apitoyer les victimes :"on s’est fait voler notre caravane on a plus de papiers plus d'argent. Pourriez vous nous dépanner". Sauf que le mari a une carrure impressionnante et lorsque l'automobiliste sort son portefeuille pour prendre 10 ou 20 euros, l’homme s'approche et devient menaçant. Les victimes ne discutent pas et donnent  tout leur liquide.

Victimes choisies

A chaque fois ce sont des vacanciers d'âge mur qui étaient ciblés par le couple de détrousseurs. Des personnes incapables de résister face à l’intimidation. Résultat rien que dans la journée de ce mercredi, deux victimes l'une sur l'aire de repos de Montélimar, l'autre à Portes-les-Valence. Les premiers se sont fait voler plus de 300 euros, les seconds 900. Ils ont alerté la gendarmerie de l'autoroute.

Au tribunal pour extorsion

Un gros dispositif est mis en place depuis Valence Nord, jusqu’à Pierrelatte. Une trentaine de militaires qui sillonnent les aires de repos et les voies de circulation dans les deux sens.  En fin de journée le couple est repéré alors qu'il revient sur les lieux de sa première extorsion du jour sur l'aire de Portes-les -Valence. Le père a été placé en garde à vue, le couple avait plus de deux mille euros en petites coupures dans ses poches, ce qui laisse penser aux enquêteurs que la famille a fait plus de victimes que celles qui ont donné l'alerte. La parquet a convoqué le papa pour un passage au tribunal en mars prochain pour extorsion de fond .

Partager sur :