Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : un couple placé en détention provisoire après la mort de leur nourrisson

-
Par , France Bleu Limousin

Un jeune couple de Saint-Yrieix-la-Perche, en Haute-Vienne, a été mis en examen et placé en détention provisoire, samedi 29 février, pour le meurtre présumé de leur nourrisson de trois mois.

Un couple de Haute-Vienne a été mis en examen pour le meurtre de leur bébé de 3 mois.
Un couple de Haute-Vienne a été mis en examen pour le meurtre de leur bébé de 3 mois. © Maxppp - Lionel Vadam

Un couple de Saint-Yrieix-la-Perche, a été placé en détention provisoire, samedi 29 février, à Limoges, pour le meurtre présumé de leur enfant de 3 mois

Les gendarmes, prévenus par la mère de l'enfant, jeudi 27 février, se sont rendus au domicile des parents, situé dans un HLM. Sur place, les forces de l'ordre ont constaté le décès du bébé. Les blessures fatales auraient été infligées dans la nuit de mercredi à jeudi. L'autopsie a révélé "deux fractures du crâne, des hématomes intra-craniens et des traces de blessures plus anciennes, des fractures aux côtes", selon le procureur de Limoges Jean-Philippe Rivaud. 

Les parents, une femme de 21 ans et un homme de 27 ans, ont été placés en garde à vue et n'ont pas reconnu les faits. Le couple évoluerait dans un contexte de désocialisation et de toxicomanie. 

Le couple a été mis en examen pour meurtre et violences habituelles sur mineur de moins de 15 ans. Ayant demandé un délai pour se défendre, ils ont été placés en détention provisoire. Une audience se tiendra mardi.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu