Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un couple de voleurs piégé sur internet par la police de Pau

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre
Pau, France

Le couple a trouvé sa victime sur un site de rencontre pour lui voler 250 euros. La police a répondu à la même annonce pour les interpeller le lendemain.

C'est sur ce site que le couple a trouvé sa victime
C'est sur ce site que le couple a trouvé sa victime © Radio France - Daniel Corsand

Un couple a été interpellé par la police ce week-end. Il a 19 ans et elle 17 ans. Ils vivent à Pau. Ils sont poursuivis pour vol en réunion. Mais les circonstances sont un peu particulières. Le couple a attiré sa victime par une fausse annonce de prostitution sur internet. En fait le piège s'est refermé sur eux. 

L'arroseur arrosé

Les auteurs présumés de ce traquenard sont en fait tombés dans un autre traquenard. Vendredi soir, l'homme victime a répondu à une annonce de prostitution sur un site de rencontre appelé "coco". Le rendez-vous est pris dans Pau. Quand il est dans sa voiture avec la fille, le petit copain de cette dernière surgit et, sous la menace, lui prend les 250 euros en liquide qu'il a sur lui. La victime rentre chez elle, et après réflexion se décide à porter plainte. La police décide immédiatement, avec son aide, de tendre un piège au couple piégeur, en répondant à une nouvelle annonce de la jeune fille. Le rendez-vous est pris pour le lendemain le samedi soir. La police a interpellé les deux sur place. Ils ont reconnu les faits pendant la garde à vue. La fille mineure comparaîtra devant un juge des enfants. Le garçon majeur sera jugé en "plaider coupable" en mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess