Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un couple homosexuel attaqué au couteau à Bordeaux : "On a entendu sales pédés quand on s'est fait agresser"

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Pierre Hurmic a reçu un couple homosexuel à la mairie de Bordeaux jeudi 3 août pour apporter son soutien après la violente agression dont les deux jeunes hommes ont été victimes mardi près de la gare. Le couple a porté plainte. Pour eux, le caractère homophobe ne fait pas de doute. Récit.

Yacine et son compagnon Benjamin se sont fait agresser en rentrant chez eux à Bordeaux dans la nuit de mardi à mercredi 2 août.
Yacine et son compagnon Benjamin se sont fait agresser en rentrant chez eux à Bordeaux dans la nuit de mardi à mercredi 2 août. - Yacine

48 heures après leur agression à Bordeaux, Yacine et Benjamin sont reçus par le maire de Bordeaux. "J'apporte tout mon soutien aux victimes" avait écrit Pierre Hurmic sur Twitter. Revenant sur ce qu'il s'est passé pour France Bleu Gironde, Yacine n'a aucun doute : il s'agit d'une agression homophobe. 

Dans la nuit de mardi à mercredi 2 septembre, le couple revient d'un apéro chez des amis vers 1 heure du matin. Ils approchent de l'arrêt de tram Tauzia, près de la gare, lorsque deux individus les approchent, arrachant le collier de Yacine. "J'ai voulu le récupérer mais Benjamin m'a dit de laisser tomber alors on s'est résigné à avancer". Son copain et lui marchent jusque chez eux sans se rendre compte que les deux individus les suivent. "Quand Benjamin a mis la clé sur la porte, un bras a surgi devant moi et a planté Benjamin dans le dos. Moi, je me suis retourné et il m'a lacéré le visage. Il y a eu une bagarre, nos chemises ont été arrachées, on était en sang et là tout le quartier est sorti." Le jeune homme salue la solidarité de ses voisins qui ont appelé les secours. Conduits à l'hôpital, ils auront tous deux de nombreux points de suture, la blessure à l'épaule de Benjamin allant jusqu'à l'os.

Comme l'explique Rue89, les deux hommes sont sous le choc et ne réfléchissent pas tout de suite au sens de l'agression. Mais avec le recul, le motif ne fait pas de doute pour Yacine : "Ils ont ouvert le sac, mais ils n'ont même pas pris le porte-feuille qu'il y avait dedans, juste le téléphone et un paquet de cigarettes donc c'était pas, a priori, pour nous voler quoi que ce soit. On était devant chez nous, ils auraient pu nous menacer pour prendre ce qu'ils voulaient chez nous. Là, ils nous ont agressés" détaille le jeune homme qui nous appelle depuis son téléphone fixe, avant d'ajouter : "Je pense qu'ils ont vu qu'on était homosexuels, ça leur a pas plu... puisqu'on a entendu sales pédés quand on s'est fait agresser". Il faudra 48 heures aux victimes pour accuser le coup. "On avait surtout besoin d'être avec nos proches, de nous sentir aimés. Parce que ce qui est horrible là-dedans c'est que deux personnes décident de vous nier, que vous n'avez pas à exister... C'est compliqué à vivre." 

Des insultes, des regards, on en reçoit. Mais là, des couteaux, c'est... hors de toute mesure."  

Le couple a porté plainte jeudi après-midi et contacté ELUCID, le relais de lutte contre les discriminations LGBTQ mis en place par la mairie de Bordeaux. La plainte est actuellement étudiée par le commissariat pour établir, ou non, le caractère homophobe de l'agression

Choix de la station

À venir dansDanssecondess