Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un couple s'en prend à des personnes âgées dans le Dunkerquois : plus de 20 victimes de vols par ruse

-
Par , France Bleu Nord

Un couple a été interpellé le 26 novembre, pour une série de vols par ruse visant des personnes âgées et vulnérables dans le Dunkerquois. A son actif, une vingtaine de méfaits depuis le mois de mars. Cet homme et cette femme utilisaient divers scénarios pour dérober argent et cartes bancaires.

Les personnes âgées ou vulnérables étaient la cible de ce couple, qui dérobait carte bleue et argent liquide sur les parkings de supermarchés à Dunkerque, Coudekerque-Branche et Saint-Pol-sur-mer
Les personnes âgées ou vulnérables étaient la cible de ce couple, qui dérobait carte bleue et argent liquide sur les parkings de supermarchés à Dunkerque, Coudekerque-Branche et Saint-Pol-sur-mer © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE/Thierry Gachon

Ils s'attaquaient à des personnes âgées ou vulnérables dans le Dunkerquois depuis le mois de mars : un homme et une femme ont été interpellés, jeudi 26 novembre, pour une vingtaine de vols par ruse à Dunkerque, Coudekerque-Branche et Saint-Pol-sur-mer. La moyenne d'âge des 21 victimes tourne autour de 70-80 ans, la plus âgée a 92 ans.

La plupart du temps, elles étaient repérées sur le parking de supermarchés.  Cette femme de 40 ans et son compagnon de 38 ans se faisaient passer parfois pour des vigiles, expliquant que le paiement n'était pas passé à la caisse. Ils proposaient d'y retourner pour dépanner. Avec la carte bleue ou l'argent liquide, que la victime ne revoyait évidemment jamais.

Bonnie and Clyde du Dunkerquois

Parfois ils assuraient être policiers. Ou encore salariés du magasin, dont le rôle était de faire les courses pour les personnes âgées, avec en prime une réduction de 50%. Le couple est même soupçonné d'être entré chez certaines de leurs victimes, en se faisant passer pour des agents des eaux, l'un détournant l'attention, l'autre dérobant de l'argent. Une personne âgée ayant fait un malaise dans la rue se serait même fait voler son chéquier par ces Bonnie and Clyde du Dunkerquois.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Confondus par les images de vidéosurveillance

Malgré quelques variantes, le scénario étant toujours identique, la police de Dunkerque a compris qu'elle avait affaire aux mêmes malfaiteurs, qui ont été confondus grâce aux images de vidéosurveillance des supermarchés. Ils seront jugés le 30 décembre, après un report de leur comparution immédiate, et restent en détention d'ici là.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess