Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Puy-de-Dôme : trois morts dans le crash d'un avion de tourisme, la piste de la panne de carburant envisagée

lundi 6 août 2018 à 16:42 - Mis à jour le mardi 7 août 2018 à 11:48 Par Isabelle Gaudin et François Rauzy, France Bleu Berry, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Un avion de tourisme s'est écrasé ce lundi à la mi-journée à Mazoires dans le Puy-de-Dôme. Trois personnes sont mortes dans le crash. Il s'agit d'un père et de ses filles jumelles de 13 ans. Les enquêteurs ont commencé leurs investigations mardi matin.

L'accident s'est produit vers 12h30 près d'une ferme à Mazoires (illustration).
L'accident s'est produit vers 12h30 près d'une ferme à Mazoires (illustration). © AFP - Philippe Huguen

Mazoires, France

Trois personnes sont mortes ce lundi dans le crash d'un avion de tourisme dans le Puy de dôme. L'accident s'est produit vers 12h30 près d'une ferme à Mazoires. Les victimes seraient un père et ses filles jumelles de 13 ans, elles sont mortes sur le coup. La famille est originaire de Courbevoie . 

L'avion immatriculé dans les Yvelines

C'est un agriculteur qui a prévenu les secours après avoir assisté au crash. Selon les premiers témoins, le monomoteur s'est écrasé et s'est disloqué au sol sans prendre feu. L'avion avait fait une halte dans la matinée sur l'aérodrome d'Issoudun-Le Fay dans l'Indre. L'appareil se rendait dans l'Aveyron. L'avion était immatriculé dans les Yvelines. 

La gendarmerie des transports aériens d'Aulnat et de Lyon ainsi que les techniciens en identification criminelle de la gendarmerie se sont rendus sur place pour comprendre les circonstances du drame. Le site du crash situé à 800 mètres d'altitude a été sécurisé pour leur permettre de travailler.

  - Aucun(e)
-

La thèse de la panne de carburant envisagée

Des enquêteurs du bureau d'enquêtes et d'analyses ont débuté leurs investigations sur le terrain ce mardi. Selon les premiers éléments, la piste de la panne de carburant serait envisagée. Au sol, aucune trace de carburant n'aurait été retrouvée, et l'avion n'a pas pris feu lors de l'impact. Une piste qui doit encore être creusée car la panne dans ce secteur du Puy-de-Dôme est étonnante... En effet, il n'y a pas d'aérodrome pour se ravitailler dans les environs.