Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un creusois de 36 ans arrêté pour 26 mille euros de chèques en bois en un mois

-
Par , France Bleu Creuse

Retour à la case prison pour un escroc présumé. Un creusois de 36 ans est placé en détention provisoire pour 26 mille euros de chèques sans provisions. Il venait justement de purger une peine de 30 mois pour les mêmes faits.

L'homme a été placé en detention provisoire dans l'attente de son procès
L'homme a été placé en detention provisoire dans l'attente de son procès © Radio France - Sophie Peretti

Creuse, Nouvelle-Aquitaine, France

En un mois, il a multiplié les achats en tous genres, mais sans un sou sur son compte en banque. Les policiers guérétois viennent d'interpeller un creusois de 36 ans spécialiste du chèque en bois.

Cet homme venait juste de sortir de prison de Riom (Puy-de-Dôme), condamné à une peine de 30 mois, exactement pour les mêmes faits.

Libéré le 5 août, il a ressorti aussitôt son carnet de chèque pour acheter de l’électroménager en série sur Limoges, mais aussi deux voitures sans permis, dont l'une pour une valeur de 16 mille euros, ainsi qu'une fourgonnette. Des  véhicules achetés en région parisienne et en Creuse. Tout cela visiblement dans l'idée de revendre ces objets et d'en tirer profit.

Détention provisoire

A chaque fois  l'homme paie par chèque, alors que son compte est sans provisions.  Ses créanciers ont bien sûr porté plainte, et le trentenaire a été interpellé par les policiers guérétois. Il n'a pas été difficile à retrouver: son adresse se trouvait justement sur ses chèques sans valeur.

L'homme a été présenté au procureur de la République, et la justice l'a placé en détention provisoire dans l'attente de son procès.

Pour éviter ce genre "d'arnaque", si jamais vous vendez un objet de forte valeur, comme une voiture par exemple, il est fortement recommandé d'exiger à votre acheteur un chèque de banque (qui garantit sa valeur), ou bien d'accompagner votre acquéreur à sa banque pour s'assurer que son compte est bien provisionné.

Choix de la station

France Bleu